Jean Moreau (chanoine)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jean Moreau et Moreau.
Jean Moreau
Biographie
Naissance
Décès

Jean Moreau (vers 1552, Quimper -29 juin 1617, Quimper), fils d'Augustin Moreau, substitut à la Cour de Quimper vers 1550 et de sa femme Marie Lhonoré, héritière de Keraval en Plomelin[1], conseiller au présidial de Quimper Corentin, est un chanoine de Cornouaille qui s'est engagé du côté de la Sainte Union en 1586 durant la dernière phase de la guerre de religion. Ses mémoires, rédigées à partir de 1606, sont une source rare de l'histoire de cet épisode en Basse Bretagne.

Les Mémoires du chanoine Jean Moreau sur les guerres de la ligue en Bretagne, ont été publiées en 1836 par Alain Jean Marie Le Bastard de Mesmeur, alors maire de Fouesnant[2].

Une rue de Quimper dans le quartier de Locmaria porte son nom : rue du Chanoine Moreau

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Séance du 28 juillet 1928, "Bulletin de la Société archéologique du Finistère", 1928, consultable http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5786704t/f53.image.r=Plomelin?rk=128756;0
  2. Arnaud Penn, "Fouesnant entre terre et mer, deux cents ans d'Histoires de la Révolution à nos jours, 1789-2000", Arnaud Penn, [ (ISBN 2-9516662-0-9)]

Éditions de son œuvre[modifier | modifier le code]

  • Henri Waquet, Mémoires du chanoine Jean Moreau sur les guerres de la ligue en Bretagne, Archives historiques de Bretagne, Quimper, 1960.

Bibliographie[modifier | modifier le code]