Jean Engel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jean Engel
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Parentèle
Michel Ritter (neveu)Voir et modifier les données sur Wikidata
Couverture des Voyages extraordinaires
Couverture de Robinson Crusoë par Jean Engel

Jean Engel, né le à Ebingen dans le Wurtemberg et mort à Saint-Gervais-les-Bains le [1],[2], est un relieur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Vers 1830, il travaille à Paris, épouse Ève Catherine Schaeck à Paris le [3]. Engel est très vite réputé comme un des principaux initiateurs de la reliure industrielle en France, tant par les méthodes de fabrication que par les perfectionnements apportés aux machines et même ses inventions.

Son entreprise est chargée de la reliure des Voyages extraordinaires de Jules Verne parus chez Hetzel. En 1870, elle compte 200 ouvriers ; à sa mort, elle en comte 450. Elle participe à de nombreuses expositions où la qualité de ses travaux est remarquée. Son principal concurrent français est alors Alfred Mame. Malgré un terrible incendie en 1901, les fils Engel maintiennent le cap de la qualité et construisent une usine-modèle. L'entreprise continue d'être à la tête de la profession et demeure jusqu'à la fin le symbole de la reliure industrielle haut de gamme.

De 1947 à 1970, l'entreprise Engel à Malakoff, dont le savoir-faire était plus que centenaire, fut le principal relieur du Club français du livre. Lors de la fermeture, vers 1971, Engel employait 250 salariés.

À l'Institut national d'histoire de l'art, dans la collection Jacques Doucet (fonds Pierre Laveran, se trouve un dossier photographique sur l'atelier Engel. Ci-contre, un exemplaire des reliures Engel, vers 1880.

Élèves et collaborateurs[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

Louise-Mirabelle Biheng-Martinon, Voyage au pays des relieurs, L'Harmattan, Paris.

Article lié[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]