Jean Donnelly

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Donnelly.

Jean Donnelly est une poétesse américaine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean Donnelly étudie la poésie lors d'un stage d'écriture créative à l'Université George Mason[1], où elle est co-fondatrice de la revue journal So To Speak: A Feminist Journal of Language & Art.

Ses écrits apparaissent dans Big Allis, Fence, The Germ, Lingo, Situation et Volt.

Elle a co-dirigé la collection In Your Ear du District of Columbia Arts Center[2] et elle enseigne la poésie à l'Université de Georgetown.

Elle vit à Exeter dans le New Hampshire, avec ses fils, Jack et Naish.

Prix et récompenses[modifier | modifier le code]

Œuvres[modifier | modifier le code]

Anthologies[modifier | modifier le code]

Critiques[modifier | modifier le code]

« Jean Donnelly’s debut volume, Anthem, presents an unusually cohesive, finely conceived examination of contemporary American life from the perspective of an innovative, community-minded poet. The poet is also a mother — a fact most often relegated to bio-note relevance but which in this case is actually central to the poetry itself. »[3]

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://creativewriting.gmu.edu/alumni_achievements/index.php
  2. http://www.dcpoetry.com/iye
  3. http://jacketmagazine.com/21/henry-donn.html