Jean Donnelly

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un écrivain image illustrant américain image illustrant la poésie
Cet article est une ébauche concernant un écrivain américain et la poésie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Donnelly.

Jean Donnelly est une poétesse américaine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean Donnelly étudie la poésie lors d'un stage d'écriture créative à l'Université George Mason[1], où elle est co-fondatrice de la revue journal So To Speak: A Feminist Journal of Language & Art.

Ses écrits apparaissent dans Big Allis, Fence, The Germ, Lingo, Situation et Volt.

Elle a co-dirigé la collection In Your Ear du District of Columbia Arts Center[2] et elle enseigne la poésie à l'Université de Georgetown.

Elle vit à Exeter dans le New Hampshire, avec ses fils, Jack et Naish.

Prix et récompenses[modifier | modifier le code]

Œuvres[modifier | modifier le code]

Anthologies[modifier | modifier le code]

Critiques[modifier | modifier le code]

« Jean Donnelly’s debut volume, Anthem, presents an unusually cohesive, finely conceived examination of contemporary American life from the perspective of an innovative, community-minded poet. The poet is also a mother — a fact most often relegated to bio-note relevance but which in this case is actually central to the poetry itself. »[3]

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://creativewriting.gmu.edu/alumni_achievements/index.php
  2. http://www.dcpoetry.com/iye
  3. http://jacketmagazine.com/21/henry-donn.html