Jean-Marc Petit

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jean-Marc Petit
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Jean-Marc Petit (né en 1961) est un astronome français travaillant à l'université Cornell aux États-Unis. Il a deux fils, dont l'aîné qui s'appelle Cyril est actuellement en prépa BCPST à Besançon (2020).

Biographie[modifier | modifier le code]

Petit est connu pour son travail sur la dynamique des anneaux planétaires et pour ses recherches sur les collisions d'astéroïdes, dans le cadre de l'évolution de la ceinture d'astéroïdes.

Le , il était membre de l'équipe qui a découvert les trois lunes irrégulières d'Uranus, Stephano, Prospero et Setebos[1]. Il a également co-découvert les satellites de Saturne, Paaliaq et Ymir et un satellite de Jupiter, Thémisto.

Il est membre des équipes qui ont découvert les planètes mineures 2004 XR190, 2001 QW322, (60620) 2000 FD8, (44594) 1999 OX3 et (60621) 2000 FE8.

L'astéroïde (7740) Petit est nommé en son honneur.

Il ne doit pas être confondu avec l'astronome chilien J. Petit qui a co-découvert deux astéroïdes avec Carlos Torres en 1971.

Astéroïdes découverts[modifier | modifier le code]

D'après le Centre des planètes mineures[2], il a co-découvert 5 astéroïdes numérotés, entre 1999 et 2009.

Astéroïdes découverts : 5
(44594) 1999 OX3 [1][2][3]
(60620) 2000 FD8 [1][2][3]
(60621) 2000 FE8 [1][2][3]
(418993) 2009 MS9 [2][1]
(468422) 2000 FA8 [1][2][3]
  1.   avec John J. Kavelaars
  2.   avec Brett J. Gladman
  3.   avec Matthew J. Holman

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Gladman, B. J., Kavelaars, J. J., Holman, M. J., Petit, J.-M., Scholl, H., Nicholson, P. D. et Burns, J. A., « The Discovery of Uranus XIX, XX, and XXI », Icarus, vol. 147,‎ , p. 320–324
  2. (en) « Minor Planet Discoverers (Alphabetically) », Minor Planet Center, (consulté le 3 octobre 2020)