Jean-Gabriel Ferlan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jean-Gabriel Ferlan, né le à Paris, est un pianiste français d'origine arménienne.

Jean-Gabriel Ferlan commence jeune le piano et entre très vite au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris dans la classe de Vlado Perlemuter. Il y remporte, entre 1972 et 1974 les premiers prix de piano, d'harmonie, de contrepoint et de musique de chambre puis il suit la classe de 3e Cycle de perfectionnement avec Raymond Trouard pour sa formation de concertiste et la préparation à de nombreux concours internationaux où il remporte Premier Prix, Médailles d'Or et Distinctions en Italie, Suisse, Danemark, Espagne, France , suscitant une admiration unanime de la part de ses illustres professeurs Byron Janis, Stanislav Neuhaus, Paul-Badura Skoda, Vitalis Margulis, György Sebök, Marcel Ciampi, etc., des critiques et du public. Il remporte notamment le Grand Prix de la Fondation de France en 1984.

Chacun s'accorde à reconnaître son "authentique tempérament d'artiste"... Son "exquise sensibilité"... Sa "véritable inspiration" et ses moyens instrumentaux vraiment exceptionnels...

En effet, il ne suffit pas à Jean-Gabriel Ferlan de posséder d'exceptionnelles qualités pianistiques pour un jeu sensible, sonore et puissant, mais par-dessus tout un réel talent, une émotion qu'il sait admirablement transcrire dans des registres très différents. Il est l'un des seuls héritiers authentiques en ligne directe d'une grande tradition romantique du piano illustrée par des pianistes tels qu'Alfred Cortot et Vlado Perlemuter. Cet artiste compte au nombre des très grands pianistes, ceux dont la virtuosité dépassée ne sert qu'à transmettre un message musical et humain. Jean-Gabriel Ferlan possède l'art de varier à l'infini une palette sonore extrêmement étendue; la qualité chantante de sa sonorité est unique à l'heure actuelle et il conduit le public vers les sommets du rêve et de l'émotion.

Il enseigne au CRD de Vannes.


CE QUE PENSENT DE LUI SES MAITRES...

"... Certifie que Jean-Gabriel FERLAN est l'un des plus grands et des plus brillants virtuoses des temps actuels (...). Tous ses concerts m'ont ébloui car il possède à la fois la technique la plus complète, le sens musical le plus profond une grande puissance sonore toute en souplesse et une résistance à toute épreuve".

PIERRE LANTIER. Grand prix de Rome de Musique, professeur d'harmonie du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, Président d'Honneur du Conservatoire International de Musique de Paris.

" J'ai le plaisir de vous recommander tout particulièrement Monsieur Jean-Gabriel FERLAN, jeune pianiste sélectionné par la Fondation qui porte mon nom (...). C'est un artiste de grand talent à qui je crois pouvoir prédire un grand avenir."

GEORGES CZIFFRA. Fondation Cziffra. Senlis.

CE QUE PENSE DE LUI LA CRITIQUE...

"... Virtuosité, musicalité, deux qualités que vous possédez, me semble-t-il à un degré rare...". Gérard CONDE "Le Monde" Salle Gaveau. Paris.

"...Cet artiste véritablement habité par une flamme musicale qui semble presque le consummer, me paraît l'un des jeunes pianistes les plus singuliers et les plus fascinants de sa génération". Donatella MICAULT "Cahiers de la Critique". Centre Bösendorfer - Paris

"...Dominant de haut les problèmes de virtuosité insolubles pour tant d'artistes, Jean-Gabriel FERLAN, tout à son aise, nous prouva ce soir-là qu'il prenait place au nombre des très grands pianistes: ceux dont la virtuosité dépassée ne sert qu'à transmettre un message musical, humain, sensible. Un pareil équilibre est rarement atteint. Il fut réalisé Mardi dans une harmonie confondante". "Ouest France". Rennes.

"...Nous sommes ici en présence d'un artiste véritablement inspiré dont le talent me semble puiser des sources au sein d'une vie intérieure et d'une richesse psychologique que l'on devine hors du commun. Un artiste de cette lignée possède les atouts majeurs pour réaliser une carrière de haute envergure. Il faut retenir son nom". Pierre FROMENT (Ancien assistant d'Alfred Cortot) Maison de la Culture de Rennes

"...Jean-Gabriel FERLAN va bien plus loin que le piano pour tente d'atteindre à l'essentiel de la musique. Y a-t-il aujourd'hui beaucoup d'interprètes de cette espèce?" Emilien FLORESTAN Salle Cortot, Paris.

"...Le pianiste français a stupéfait le public avec l'exécution brillante de "Scarbo". Jean-Gabriel Ferlan nous est apparu comme doué d'une technique parfaite et d'une sensibilité exquise et musicale". VERCELLI. Milan, Italie

"...Jean-Gabriel Ferlan manifeste d'emblée une maîtrise du clavier vraiment exceptionnelle. Voilà un jeune pianiste qui fera parler de lui". "PANORAMA". Anvers

"...Une virtuosité extraordinaire d'une assise rythmique sans faille" "Journal de Genève"

"...Le piano devient tout à tout force, rêve et sortilèges..." "SUD-OUEST".


Discographie

  • Joaquin Rodrigo: L'œuvre complète pour piano, par Jean-Gabriel Ferlan (Sortie fin avril 1994) [DANTE COMPACT DISC]
  • César Franck: prélude, choral et fugue, Aria et Finale. Ballade op.09. Les Plaintes d'une poupée. Danse lente (Jean-Gabriel Ferlan, piano). (Sortie fin juin 1994) [DANTE COMPACT DISC]

Liens externes[modifier | modifier le code]