Jean-François de Pina de Saint-Didier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jean-François de Pina de Saint-Didier
Fonctions
Maire de Grenoble
Député
Conseiller général
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 62 ans)
GrenobleVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Jean-François Calixte de Pina de Saint-Didier est un homme politique français né le à Grenoble et mort le à Grenoble.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'un officier de cavalerie, il a été camarade de Stendhal à l'École centrale de Grenoble. Ce dernier écrira plus tard à son propos dans le livre Vie de Henry Brulard « M. de Pina, maire de Grenoble de 1825 à 1830, ultra à tout faire et oubliant la probité en faveur de ses neuf ou dix enfants, il a réuni 60 ou 70 000 francs de rente. Fanatique, sombre et, je pense, coquin à tout faire, un vrai jésuite ».

Maire de Grenoble à deux reprises de 1816 à 1824, puis de 1824 à 1830 et président du conseil général de l'Isère, il est élu député de l'Isère le jusqu'en 1830. C'est durant son second mandat de maire que démarrent les travaux du fort de la Bastille.

Versé en numismatique, il publie plusieurs ouvrages :

  • Leçons élémentaires de numismatique romaine, 1823
  • Les monnaies des évêques de Valence et des comtes de Valentinois, 1837
  • Leçons élémentaires de numismatique moderne puisées dans l'examen d'une collection particulière

Il est inhumé au cimetière Saint-Roch[1].

Iconographie[modifier | modifier le code]

  • Anonyme, Portrait du comte de Pina, marquis de Saint-Didier, huile sur toile. Coll. musée de Grenoble (inv. MG 1554).

Sources[modifier | modifier le code]

« Jean-François, Calixte de Pina de Saint-Didier », dans Adolphe Robert et Gaston Cougny, Dictionnaire des parlementaires français, Edgar Bourloton, 1889-1891 [détail de l’édition] [texte sur Sycomore]

Lien interne[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]