Jean-François Van Geel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jean-François Van Geel
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
sculpteur
Maître
Lieux de travail
Enfants
Pierre Corneille Geel (d)
Jean-Louis Van GeelVoir et modifier les données sur Wikidata

Jean-François Van Geel, né à Malines en 1756, mort à Anvers en 1830, est un sculpteur flamand.

Il commença à apprendre son art à Malines dans l'atelier de Pierre Valckx, lui-même élève de Théodore Verhagen, puis à l'Académie des beaux-arts d'Anvers.

Il retourna dans sa ville natale et devint sous le Premier Empire directeur de l'Académie de Malines. Il eut ainsi l'occasion de former de nombreux disciples parmi lesquels son fils Jean-Louis Van Geel, prix de Rome, dont la réputation surpassa celle de son père.

Encouragé par Armand de Roquelaure, cardinal-archevêque de Malines de 1802 à 1808 sous le Premier Empire, qui l'avait nommé son sculpteur officiel, il orna de nombreuses églises de Malines, d'Anvers et de la province, de statues et de décorations sculptées.

Il travailla aussi le bois, comme à Sempst, à Eppegem et à Hofstade, où il réalisa les chaires de vérité.

Il resta attaché au style flamand de l'époque baroque[1].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Welgevormd Mechelse beeldhouwers in Europa (1780-1850), cat. exposition Stedelijke Musea Mechelen, 2006 (notices Alain Jacobs)
  • Alain Jacobs, "Mechelse beeldhouwers in Europa (1780-1850). Catalogue raisonné", Handelingen Koninklijke Kring voor Oudheidkunde, Letteren en Kunst van Mechelen, CIX, 2, 2005 - Malines 2006, p. 129-198

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Eugène De Seyn, Dictionnaire biographique des sciences, des lettres et des arts en Belgique, Bruxelles, 1936, p. 1054 : "Le style sculptural de J.-Fr. Van Geel rappelle celui de l'école flamande du XVIIe siècle".


Voir aussi[modifier | modifier le code]