Jean-François Batut

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jean-François Batut
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 78 ans)
Castres
Nationalité
Activité
Enfant
Léopold Batut (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Jean-François Batut, né le à Castres et mort le dans sa ville natale, est un peintre français connu pour ses portraits, avec des sujets dont Ferdinand de Lesseps et  Gustave Eiffel. Son fils Léopold (né en 1856) est aussi un peintre.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean-François Batut est né le à rue de l'Albinque à Castres[1]. Étudiant avec Charles Valette, il a exposé à plusieurs reprises au Salon entre 1861 et 1887[2]. Son fils Léopold est également devenu peintre[2]. Jean-François Batut a vécu à Paris de 1858 à 1885 où il a peint les portraits de beaucoup de notables[2]. Il est mort le à rue Mahuziès dans sa ville natale[1].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Portrait de Vincent Pieglowski[3]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Jean-François Batut », sur musees-midi-pyrenees.fr (consulté le 10 février 2017).
  2. a b et c (en) « Jean-François Batut », extrait de la notice dans le dictionnaire Bénézit, sur Oxford Art Online, (ISBN 9780199773787)
  3. « Trois documents maçonniques castrais seront exposés à Paris », sur ladepeche.fr, (consulté le 10 février 2017).

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]