Jan van Balen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jan Balen
Wenceslas Hollar - Johannes von Balen (State 1).jpg
Portrait de Jan van Balen dans le Het Gulden Cabinet.
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 42 ans)
AnversVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Lieu de travail
Mouvement

Jan van Balen, né le à Anvers et mort le , est un peintre flamand connu pour ses peintures baroque d'histoire et de sujets allégoriques. Il peint également des paysages et des scènes de genre.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jan van Balen est le fils de Hendrick van Balen et de Margriet Briers[1]. Son père est un éminent peintre à Anvers et a joué un rôle important dans le renouvellement de la peinture flamande au début du 17e siècle. Il a également été l'un des enseignants de Anthony van Dyck[2].

Marie de Magdala comme un ermite

Jan van Balen a deux frères, Gaspard (né en 1615) et Hendrik (né en 1620) qui sont tous les deux peintres[3],[4]. Jan fut l'ensegnant de ses deux jeunes frères[5]. Sa sœur Maria a épousé le peintre Theodoor van Thulden.

Jan van Balen formés avec son père. Il est enregistré à la Guilde de Saint-Luc à Anvers  en tant qu'apprenti en 1631 et en tant que maître en 1639-1640.

La Fête de Bacchus, avec Jan Brueghel le Jeune.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Comme son père Hendrick, Jan van Balen a peint des scènes mythologiques et religieuses dans le style de son père. Il a également peint des paysages et des scènes de genre.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Jan van Balen at the Netherlands Institute for Art History (Middle Dutch)
  2. Carl Van de Velde.
  3. Gaspard van Balen at the Netherlands Institute for Art History (Middle Dutch)
  4. Hendrick van Balen II at the Netherlands Institute for Art History (Middle Dutch)
  5. Jan en Kasper van Balen in: Frans Jozef van den Branden, Geschiedenis der Antwerpsche Schilderschool, Antwerp: J.-E. Buschmann, 1883, p. 467-468

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]