Jan Harmensz Muller

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Muller.
Jan Harmensz Muller
Lot daughters Jan Muller.jpg

Lot et ses filles, J.H. Muller, 1600

Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 56 ans)
AmsterdamVoir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Lieux de travail
Père
Harmen Jansz Muller (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Jan Harmensz. Muller (, Amsterdam, , Amsterdam) est un peintre, dessinateur, et graveur néerlandais du siècle d'or.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jan Harmensz. Muller est né en 1571 à Amsterdam aux Pays-Bas. Son père est imprimeur, éditeur et graveur. C'est auprès de son père que Jan H. Muller apprend la gravure. Il voyage en Italie et à son retour s'occupe de l'atelier de son père. Il décède en 1628. Jan H. Muller est réputé pour ses dessins ou peintures de personnages mythologiques ou bibliques.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Viol d'une Sabine[1], The Art Institute of Chicago, Chicago, États-Unis
  • Couple enlacé[2], The J. Paul Getty Museum, Los Angeles, Californie, États-Unis
  • Deux études d'Atlas[3], The Fitzwilliam Museum, Cambridge, Royaume-Uni
  • Un bal au moment du carnaval[4], Le Louvre, Paris
  • Tête[4], Le Louvre, Paris
  • Agar dans le désert secourue par l'ange qui lui montre un puits[4], Le Louvre, Paris
  • Le Fils prodigue séduit par une courtisane[5], Le Louvre, Paris
  • L'ascension de Lazare'[6], National Gallery of Ottawa, Ottawa, Canada

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Jan Piet Filedt Wok, « Jan Harmensz. Muller as Printmaker - I », Print Quarterly, vol. XI, no 3, 1994
  • (en) Jan Piet Filedt Wok, Erik Hinterburg et Jan van der Waals, « Jan Harmensz. Muller as Printmaker - II », Print Quarterly, vol. XI, no 4, 1994

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :