James Serrin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
James Serrin
Defaut 2.svg
Informations générales
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 85 ans)
MinneapolisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
A travaillé pour
Membre de
Directeur de thèse
David Gilbarg (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

James Burton Serrin (, Chicago, Minneapolis) est un mathématicien américain.

Il est connu pour ses contributions à la mécanique des milieux continus, à l'analyse non linéaire[1] et aux équations aux dérivées partielles[2],[3],[4].

Il a obtenu son doctorat à l'université de l'Indiana en 1951 sous la direction de David Gilbarg (de)[5]. De 1954 à 1995, il a été professeur à l'université du Minnesota[6],[5],[7].

Il a reçu le prix Birkhoff en 1973 et a été élu membre de l'Académie américaine des sciences en 1980.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) J. Serrin, « Local behavior of solutions of quasi-linear equations », Acta Math., vol. 111,‎ , p. 247-302 (DOI 10.1007/BF02391014)
  2. (en) « Page personnelle de James Serrin »
  3. (en) J. Serrin, « A symmetry problem in potential theory », Archive for Rational Mechanics and Analysis, vol. 43, no 4,‎ (DOI 10.1007/BF00250468)
  4. (en) J. Serrin, « On the interior regularity of weak solutions of the Navier-Stokes equations », Archive for Rational Mechanics and Analysis, vol. 9,‎ (DOI 10.1007/BF00253344)
  5. a et b (en) James Serrin sur le site du Mathematics Genealogy Project
  6. (en) P. Pucci, « An Appreciation of James Serrin », dans Giuseppe Buttazzo et J. Serrin, Nonlinear analysis and continuum mechanics: papers for the 65th birthday of James Serrin, Berlin, Springer,‎ (ISBN 0-387-98296-5)
  7. (en) John J. O'Connor et Edmund F. Robertson, « James Burton Serrin », dans MacTutor History of Mathematics archive, université de St Andrews (lire en ligne).