Jacques-Louis Maupillier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jacques-Louis Maupillier
Jacques-Louis Maupillier par  Marie-Louise de la Rochejaquelein
Jacques-Louis Maupillier par Marie-Louise de la Rochejaquelein

Naissance
Chanteloup, France
Décès (à 79 ans)
Boismé, France
Origine France
Allégeance Drapeau de l'Armée catholique et royale de Vendée Vendéens
Grade Soldat
Années de service 1793-1794
Conflits Guerre de Vendée
Faits d'armes bataille de La Châtaigneraie
Famille fils de Jacques Maupilier et Marie Pénot

Comme combattant des guerres de Vendée, le jeune paysan deux-sévrien Jacques-Louis Maupillier s'enrôle dans l'armée vendéenne en 1793. Il est blessé 5 fois, notamment d'un coup de baïonnette dans le dos à la bataille de Bois-Grolleau près de Cholet et au bras et à la jambe gauche à la bataille de La Châtaigneraie en l'année 1794. Un certificat de pension est daté du 30 août 1826. Il a été immortalisé par la marquise Marie-Louise de La Rochejaquelein qui l'a dessiné « les armes à la main parce qu'il ne les a jamais quittées ».

Il se retira à Boismé, journalier demeurant au lieu-dit Les Touches et meurt dans une extrême pauvreté et hors d’état de pourvoir à sa subsistance et à celle de sa famille, à cause de ses blessures.

Ce personnage a inspiré Philippe de Villiers en 1977 pour la création de la Cinéscénie du Puy du Fou et son spectacle dont le héros s'appelle Jacques Maupillier.

Généalogie[modifier | modifier le code]

Les descendants de la famille Maupillier se sont regroupés en association loi 1901 au nom de Nos Trois Branches.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Association : Nos Trois Branches

Liens externes[modifier | modifier le code]