Jacob Duck

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jacob Duck
Jacob Duck 001.jpg

Un garde, des soldats et un jeu de cartes par Jacob Duck, Musée des Beaux Arts de Budapest

Naissance
Décès
Activités
Œuvres réputées

Jacob Duck (1600, Utrecht - , Utrecht)[1],[2] est un peintre néerlandais du siècle d'or.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jacob Duck est né en 1600 à Utrecht aux Pays-Bas. En 1611, il étudie à Utrecht pour devenir orfèvre et devient maître-orfèvre en 1619. En 1621, il s'initie à la peinture auprès de Joost Cornelisz Droochsloot. Il est d'abord actif à Utrecht, et devient membre de la Guilde de Saint-Luc d'Utrecht en tant qu'apprenti en 1629 et maître en 1630. Il travaille ensuite à Haarlem de 1636 à 1646. Il est membre de la Guilde de Saint-Luc d'Haarlem à partir de 1636. Il part ensuite s'installer et travailler à La Haye de 1656 à 1660, où il est membre de la Confrérie Pictura. Il retourne à Utrecht en 1661. Il meurt en 1667 et est inhumé le 28 janvier 1667 au monastère Sainte Marie-Madeleine d'Utrecht. Jacob Duck est connu pour ses œuvres dépeignant des personnages, souvent militaires et des scènes de la vie quotidienne. Son travail est souvent associé à l'œuvre de Pieter Codde.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Nanette Salomon, "Jacob Duck and the gentrification of Dutch genre painting", 1998
  • Jochai Rosen, "Jacob Duck and the "Guardroom" painters : minor masters as inventors in Dutch 17th century genre painting ", 2003

Liens externes[modifier | modifier le code]