Júlia Sigmond

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Júlia Sigmond
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 90 ans)
PlaisanceVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
Sigmond JúliaVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Activités
Fratrie
István Sigmond (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Sen Rodin (d) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata

Júlia Sigmond est une marionnettiste hongro-roumaine, autrice espérantiste et éditrice née le à Turda et décédée le à Plaisance.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle naît le 11 juillet 1929 à Turda, en Roumanie[1].

Elle apprend l'espéranto en 1956[2],[1] et s'investit dans le mouvement en enseignant la langue et en traduisant ou écrivant nouvelles et poèmes.

Elle dirige la rédaction de la revue Bazaro (eo) de 1997 à 2009[2],[3].

Elle épouse Sen Rodin (eo) le [4], lui aussi auteur espérantiste[1].

Elle décède le 23 mars 2020 à Plaisance, en Italie, des suites du Covid-19 à l'âge de 90 ans[2],[1].

Publications[modifier | modifier le code]

  • 2001 – Mi ne estas Mona Lisa, (pub. Bero, Berkeley)
  • 2008 – Kiam mi estis la plej feliĉa en la vivo? (compiled by the author), (pub. Triade, Cluj-Napoca)
  • 2009 – Novaj fabeloj pri Ursido Pu kaj Porketo (kd)
  • 2011 – Nomoj kaj sortoj (12 novels), (pub. Exit, Cluj-Napoca)
  • 2013 – Dialogo (original poem with 52 translations), (pub. Exit, Cluj-Napoca)
  • 2013 – Libazar' kaj Tero (joint work with Sen Rodin, her husband), (pub. Mondial, New York)
  • 2015 – Kvodlibeto (joint work with Sen Rodin, her husband), (pub. Exit, Cluj-Napoca)
  • 2016 – Kvin geamikoj, (pub. Exit, Cluj-Napoca)
  • 2017 – Fronto aŭ dorsko, (pub. Dokumenta Esperanto-Centro, Đurđevac)
  • 2017 – Doloro (original poem with 54 translations), (pub. Exit, Cluj-Napoca)
  • 2018 – Steĉjo-Fabeloj, (pub. Exit, Cluj-Napoca)
  • 2018 – Dankon (original poem with 62 translations), (pub. Exit, Cluj-Napoca)
  • 2019 – 90, various texts on the occasion of the author's 90th birthday (pub. Exit, Cluj-Napoca)

Distinctions littéraires[modifier | modifier le code]

  • 1969 - Nouveau talent : Interdivido (poème)
  • 1997 - Prose, 2e prix : Kiam mi pardonis al la kato? (Quand ai-je pardonné au chat ?)
  • 2000 - Prose, 1er prix : Mi ne estas Mona Lisa (Je ne suis pas Mona Lisa)
  • 2009 - Prose, 2e prix : Viola (Violet)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d « Unuaj esperanto-literatoroj mortas pro la viruso », sur Esperanta Civito, .
  2. a b et c Halice Gorecka, Aleksander Korĵenkov, « Júlia Sigmond forpasis », sur La Ondo de Esperanto, .
  3. « Júlia Sigmond », sur Esperanto.net
  4. Sara Spanò, « Geedziĝdato de Júlia Sigmond kaj Sen Rodin », sur Esperanto Revuo.

Liens externes[modifier | modifier le code]