Isidore Bertheaume

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Isidore Bertheaume
Biographie
Naissance
Vers ou Voir et modifier les données sur Wikidata
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Nationalité
Activités
Autres informations
Instrument

Isidore (ou Julien) Bertheaume (Paris, vers 1752Saint-Pétersbourg, ) est un violoniste et compositeur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfant prodige, il était le neveu du violoniste Jacques Lemière l’aîné (mort en 1771). Selon le Mercure de France du mois d' à l'âge de neuf ans et demi il obtient un grand succès au Concert Spirituel avec une sonate de Lemière et une autre de Felice Giardini. Il intègre l'orchestre de l'Opéra en 1767, dont il devient le premier violon en 1774. Puis en 1788, il devient premier violon de l'orchestre de l'Opéra-Comique. Entre 1788 et 1791, il dirige l'orchestre du Concert Spirituel. En 1791 Bertheaume quitte la France et occupe plusieurs postes en Allemagne du nord jusq'en 1801. Via Copenhague et Stockholm il émigre en Russie, ou il devient premier violon dans l'orchestre de la cour du tsar. Il meurt quelques mois après son arrivée à Saint-Petersbourg

Parmi les nombreux élèves d'Isidore Bertheaume on trouve Jean-Jacques Grasset et son neveu Charles Philippe Lafont.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Six sonates à violon seul et basse continue (1769)
  • Deux concertos pour le violon (1786)
  • Deux symphonies concertantes pour deux violons et alto Op. 6 (1787)
  • Trois sonates pour le clavecin ou forte-piano avec accompagnement de violon (1787)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Marcelle Benoit (direction) (préf. Marcelle Benoit), Dictionnaire de la musique en France aux XVIIe et XVIIIe siècles, Paris, Fayard, , 811 p. (ISBN 978-2-213-02824-8), p. 68
  • François-Joseph Fétis, Biographie universelle des musiciens et bibliographie générale de la musique (1863)

Liens externes[modifier | modifier le code]