Iron Savior

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour leur premier album, voir Iron Savior (album).
Iron Savior
Description de cette image, également commentée ci-après

Iron Savior au Rock Hard Festival de 2014.

Informations générales
Pays d'origine Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Genre musical Heavy metal, power metal
Années actives Depuis 1996
Labels AFM Records, Dockyard 1, Noise Records
Site officiel www.iron-savior.com
Composition du groupe
Membres Piet Sielck
Yenz Leonhardt
Joachim « Piesel » Küstner
Thomas Nack
Anciens membres Kai Hansen
Thomen Stauch
Dan Zimmermann
Andreas Kück
Yenz Leonhardt

Iron Savior est un groupe de power metal allemand, originaire d'Hambourg. Il est formé à l'origine de Piet Sielck, Kai Hansen et Thomen Stauch.

Biographie[modifier | modifier le code]

Iron Savior est formé en 1996[1] par Piet Sielck, membre fondateur de Helloween et producteur de Uriah Heep, Gamma Ray, Saxon et Blind Guardian. Le groupe fait ses premières armes en été 1996, avec une reprise de la chanson Desert Plains pour l'album tribute de Judas Priest, intitulé A Tribute to Judas Priest : Legends of Metal Vol. II. Pour son premier album éponyme, le groupe recrute Thomen Stauch (ex-Blind Guardian) et Kai Hansen de Gamma Ray. Le projet solo signe avec le label Noise Records. Avec un casting improvisé (Jan-S. Eckert à la basse et Andreas Kück aux claviers), le groupe joue au Wacken Open Air et dans une tournée en ouverture pour Edguy[2].

Puis Dan Zimmermann (Gamma Ray) est recruté, complétant la formation. Ensemble, ils enregistrent et publient le deuxième album du groupe, Unification, et trois EPs. Unification atteint la 79e place des classements allemands[3]. En 2001, le groupe part en tournée avec Running Wild, Nocturnal Rites et Labyrinth. La même année, Kai Hansen quitte le groupe pour se consacrer à une tournée avec Gamma Ray. Il sera remplacé par Joachim « Piesel » Küstner (Lacrimosa). Thomas Nack deviendra le batteur du groupe. En 2002 sort l'album Condition Red, le premier qui fait participer Hansen. Le groupe joue ensuite avec le guitariste Uwe Lulis (ex-Grave Digger). Comme pour Iron Maiden, le groupe joue avec trois guitaristes sur scène[2].

2003 signe une accalmie dans le groupe. Iron Savior reprend en 2004 avec la sortie de l'album Battering Ram avant le départ de Jan-S. Eckert. Il est remplacé par Yenz Leonhardt. Pour la sortie de son album suivant, le groupe signe un contrat avec le label indépendant Dockyard 1[2]. En 2007, le groupe publie l'album Megatropolis, puis se sépare avec Dockyard 1 pour signer avec AFM Records et y publier l'album The Landing[2].

En 2014 sort Rise of the Hero, qui est, comme pour Unification, classé 76e des classements musicaux allemands[3]. En 2015, Iron Savior publie l'album Megatropolis 2.0.

Style musical[modifier | modifier le code]

Le groupe utilise le thème de la science-fiction pour leurs compositions. Beaucoup d'album-concept dans le monde du metal sont basés sur la fantasy, et Iron Savior est l'un des premiers groupes à changer cette tendance. La plupart de leurs chansons (surtout dans leurs premiers albums) racontent l'histoire d'un vaisseau spatial doué de conscience (le Iron Savior, littéralement « le sauveur de fer »). Ce vaisseau serait originaire du continent perdu de l'Atlantide. Leur style est proche de celui Gamma Ray et de Helloween. Et pour cause : Kai Hansen, un des membres fondateurs du groupe, a participé à ces deux formations.

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

  • Piet Sielck – chant, guitare (depuis 1996)[1]
  • Jan-Sören Eckert – basse (1998-2002, depuis 2011)[1]
  • Thomas Nack – batterie, percussions diverses (depuis 1998)[1]
  • Joachim « Piesel » Küstner – guitare (depuis 2000)[1]

Anciens membres[modifier | modifier le code]

  • Thomas « Thomen » Stauch – batterie (1996-1997)[1]
  • Kai Hansen – chant, guitare (1996-2001)[1]
  • Dan Zimmermann – batterie (1998-1999)[1]
  • Andreas Kück – claviers (1998-2002)[1]
  • Yenz Leonhardt – basse (2003-2011)[1]

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

EPs et singles[modifier | modifier le code]

  • 1998 : Coming Home
  • 1999 : Interlude (EP)
  • 2000 : I've Been to Hell

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g, h, i et j (en) « Iron Savior », sur Encyclopaedia Metallum (consulté le 3 novembre 2016).
  2. a, b, c et d (de) « Biografie von Iron Savior » (consulté le 29 novembre 2015).
  3. a et b (de) Offiziellecharts.de. 29 novembre 2015.

Liens externes[modifier | modifier le code]