Irina Kiritchenko

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Irina Kiritchenko
Irina Kirichenko 1967b.jpg
Irina Kiritchenko en 1967.
Informations
Nom dans la langue maternelle
Ири́на Ива́новна Кириче́нкоVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom court
Ирина КириченкоVoir et modifier les données sur Wikidata
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 82 ans)
Nationalités
Soviétique (-), Russe (-)Voir et modifier les données sur Wikidata
Équipe actuelle
coureuse sur piste
Distinction
Principales victoires
Arc en ciel.png Championne du monde de vitesse 1964, 1966.

Irina Ivanovna Kiritchenko (Ирина Ивановна Кириченко), née le à Kharkov (Ukraine) alors en Union soviétique et morte le [1] est une coureuse cycliste soviétique qui a été championne du monde de vitesse sur piste.

Biographie[modifier | modifier le code]

Irina Kiritchenko en 1967.

Championne du monde de vitesse, championne d'URSS, tant en vitesse, que dans l'épreuve du 500 Mètres. En 1964, elle obtient son premier titre au vélodrome du Parc des Princes, après une lutte acharnée avec Galina Ermolaeva, qui vaut au sprint soviétique une photo du podium et un commentaire élogieux du commentateur Robert Descamps, dans le magazine cycliste français Miroir du cyclisme[2]. Il est vrai qu'une sprinteuse française, Gisèle Caillé, occupait la troisième marche du dit podium. Mais voici le commentaire de la finale « dames », qui a lieu le , en après-midi dans un vélodrome plein et euphorisé par les exploits prometteurs des deux sprinters masculins, Pierre Trentin et Daniel Morelon.

« Pour rester dans le domaine du sprint (Antonio Maspes vient de remporter son 7e titre en vitesse professionnelle), il convient de parler de la lutte pour le titre féminin des deux soviétiques Galina Ermolaeva et Irina Kiritchenko. La seconde, prenant sa revanche sur l'an passé, l'emporta. La deuxième manche fut épique, qui vit les deux blondes soviétiques se « frotter » jusque sur la ligne. La réconciliation ne se fit pas rapidement ensuite (...) ».

Ainsi les lignes des palmarès des championnats du monde de vitesse, parfois à 100 % soviétiques, n'ont rien de victoires routinières entre coéquipières.

Après sa carrière de coureuse, elle devient entraineuse de cyclisme au club Dinamo.

Palmarès[modifier | modifier le code]

aux championnats soviétiques[modifier | modifier le code]

  • en Vitesse : Drapeau : URSS Championne d'URSS en 1964, 1966, 1967
  • sur 500 mètres : Drapeau : URSS Championne d'URSS en 1961, 1962, 1963, 1964, 1966, 1967.

aux championnats du monde[modifier | modifier le code]

  • Arc en ciel.png Médaille d'or, Coupe du Monde Championne du monde de vitesse sur piste en 1964 et 1966.
  • Médaille d'argent, Coupe du Monde médaillée d'argent au championnat du monde de vitesse sur piste en 1962, 1963, 1967, 1968.
  • Médaille de bronze, Coupe du Monde médaillé de bronze au championnat du monde de vitesse sur piste en 1969.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (uk) Annonce de décès, par le Dinamo de Kharkiv.
  2. Miroir du cyclisme, n° 50, octobre 1964, pages 16 et 18.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :