Ionut Dan Ion

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ionut Dan Ion
Image illustrative de l'article Ionut Dan Ion
Fiche d’identité
Nom complet Ionut Dan Ion
Surnom Jo Jo Dan
Nationalité Roumanie Roumanie
Date de naissance (34 ans)
Lieu de naissance Giurgiu-Județ de Giurgiu, Roumanie
Taille 1,8 m (5 11)
Catégorie Poids super-légers et poids welters
Palmarès
  Professionnel
Combats 37
Victoires 34
Victoires par KO 18
Défaites 3
Titres professionnels Champion d'Amérique du Nord poids super-légers NABA (2007-2009)
Dernière mise à jour : 28 mars 2015

Ionut Dan Ion est un boxeur roumain né le à Giurgiu-Județ de Giurgiu.

Carrière de boxeur[modifier | modifier le code]

Surnommé Jo Jo Dan, Ionut Dan Ion est le détenteur de deux titres chez les professionnels. Il est champion d'Amérique du Nord NABA et champion WBC Continental Americas des super-légers. Sa première ceinture, il l'a acquise le soir du 19 octobre 2007 (même soir où Lucian Bute est devenu champion du monde) à Montréal grâce à une victoire par KO au 12e et dernier round de son affrontement contre Paul Delgado[1].

Vainqueur également par KO de Raul Horacio Balbi le 19 avril 2008 à Bucarest[2], il assurait pour la deuxième fois de sa carrière la finale d'un évènement de boxe à Ploiești-Prahova le 19 décembre 2008 en remportant la ceinture WBC Continental Americas aux dépens de Miguel Casillas par KO au 11e round[3].

En revanche, le 5 juin 2010, il perd aux points par décision partagée son combat face au turc Selcuk Aydin. Ce combat, qui s'est déroulé en Turquie, a suscité la controverse par son résultat. Des observateurs comme les représentants de BoxingScene scored ayant ainsi vu une nette victoire de Ionut Dan Ion[4]. S'en suivent 5 victoires avant d'affronter le champion du monde IBF des poids welters, le britannique Kell Brook, le 28 mars 2015. Le combat s'avère à sens unique en défaveur du boxeur roumain qui renonce à l'issue de la 4e reprise après avoir été compté 4 fois par l'arbitre[5].

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Les succès dans le ring de Jo Jo Dan sont liés au support des membres de sa famille. Ses modèles dans la boxe sont Oscar de la Hoya, Shane Mosley et Arturo Gatti qui sont très bon techniquement et qui se battent avec cœur. Tout comme son grand ami Lucian Bute, Jo Jo Dan n’a que de bons mots pour M. Rudel Obreja de la fédération de boxe amateur de la Roumanie. Ce dernier qu’il considère comme son père, a pris soin de lui lorsqu’il était jeune en lui indiquant le droit chemin.

Pour se détendre, il joue au soccer et regarde des combats de boxe. Il aspire à devenir champion du monde et souhaite avoir une carrière à l’image de son président et ami Éric Lucas qui a non seulement été champion du monde mais a aussi su se faire apprécier des québécois et des québécoises.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]