Institut Galilée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Galilée.
Institut Galilée
Insitut-Galilee.png
Histoire et statut
Fondation
1991
Type
Institut interne à l’Université Paris 13 Nord
Régime linguistique
français
Localisation
Localisation
Pays
Chiffres-clés
Étudiants
1 782[1]
Divers
Devise
Eppur si muove !
Site web

L’institut Galilée (aussi appelé Sup Galilée) est l'une des 207 écoles d'ingénieurs françaises accréditées au à délivrer un diplôme d'ingénieur[2].

Établissement universitaire de la Seine-Saint-Denis, il est consacré à l’enseignement et à la recherche dans le domaine des mathématiques, de la physique, de la chimie et de l’informatique.

Historique[modifier | modifier le code]

L’institut Galilée a été créé en 1991 comme institut interne à l’université Paris 13 par la réunion de l’ancienne unité de formation et de recherche « Centre scientifique et polytechnique » et de deux formations d’ingénieurs (matériaux et télécommunications) existant depuis 1976. Deux filières d’ingénieurs ont ensuite été créées : génie logiciel, mathématiques appliquées et calcul scientifique.

Formation[modifier | modifier le code]

Formation générale[modifier | modifier le code]

L’institut délivre la licence dans le domaine « Sciences, technologies, santé » et dans six mentions différentes[3]. Il en est de même pour le master recherche[4].

Concours de l’enseignement[modifier | modifier le code]

L’institut Galilée propose une préparation aux concours du CAPES et de l’agrégation de mathématiques[5].

Sup Galilée[modifier | modifier le code]

Sup Galilée est une école d’ingénieur habilitée[6],[7]. Les étudiants sont admis après le concours Geipi Polytech (anciennement appelé concours commun Archimède).

Les deux premières années peuvent se dérouler dans un « cycle préparatoire intégré » accessible après le concours GEIPI[8].

Sup Galilée propose une formation d’ingénieurs dans cinq spécialités :

Recherche[modifier | modifier le code]

Huit laboratoires de recherche sont rattachés à l’institut Galilée :

  • le laboratoire d’analyse, géométrie et applications (LAGA) ;
  • le laboratoire de physique des lasers (LPL) ;
  • le laboratoire bio-ingénierie de polymères cardiovasculaires (LBPC, équipe 3 de l’unité INSERM U1148 (ex U698), CHU Bichat, Paris) ;
  • le laboratoire de biomatériaux et polymères de spécialité (LBPS) ;
  • le laboratoire d’informatique de Paris Nord (LIPN, UMR CNRS 7030, créé en 1986) ;
  • le laboratoire de traitement et transport de l’information (L2TI).

Il héberge également deux unités propres du CNRS :

  • le laboratoire d’ingénierie des matériaux et des hautes pressions (LIMHP) ;
  • le laboratoire des propriétés mécaniques et thermodynamiques des matériaux (LPMTM).

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Les chiffres clés de l'Institut Galilée », sur www-galilee.univ-paris13.fr (consulté le 1er juin 2014)
  2. Arrêté du 24 janvier 2018 fixant la liste des écoles accréditées à délivrer un titre d'ingénieur diplômé.
  3. « Licence », sur www-galilee.univ-paris13.fr (consulté le 25 avril 2010)
  4. « Master recherche », sur www-galilee.univ-paris13.fr (consulté le 25 avril 2010)
  5. « Prépa CAPES math », sur www-galilee.univ-paris13.fr (consulté le 25 avril 2010) et « Prépa agrégation math », sur www-galilee.univ-paris13.fr (consulté le 25 avril 2010)
  6. « Ingénieurs Sup Galilée », sur www-galilee.univ-paris13.fr (consulté le 1er juin 2014)
  7. « Sup Galilée », sur www.sup-galilee.univ-paris13.fr (consulté le 1er juin 2014)
  8. « Bachelier scientifique », sur www.sup-galilee.univ-paris13.fr (consulté le 1er juin 2014)