Institut Galilée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les grandes écoles
Cet article est une ébauche concernant les grandes écoles.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Galilée.
Institut Galilée
Image illustrative de l'article Institut Galilée
Devise Eppur si muove !
Informations
Fondation 1991
Type Institut interne à l’Université Paris 13 Nord
Régime linguistique français
Localisation
Ville Villetaneuse
Pays Drapeau de la France France
Chiffres clés
Étudiants 1 782[1]
Divers
Site web www-galilee.univ-paris13.fr

L’institut Galilée est l'une des 210 écoles d'ingénieurs françaises habilitées à délivrer un diplôme d'ingénieur.

Établissement universitaire de la Seine-Saint-Denis, il est consacré à l’enseignement et à la recherche dans le domaine des mathématiques, de la physique, de la chimie et de l’informatique.

Historique[modifier | modifier le code]

L’institut Galilée a été créé en 1991 comme institut interne à l’université Paris 13 par la réunion de l’ancienne unité de formation et de recherche « Centre scientifique et polytechnique » et de deux formations d’ingénieurs (matériaux et télécommunications) existant depuis 1976. Deux filières d’ingénieurs ont ensuite été créées : génie logiciel, mathématiques appliquées et calcul scientifique.

Formation[modifier | modifier le code]

Formation générale[modifier | modifier le code]

L’institut délivre la licence dans le domaine « Sciences, technologies, santé » et dans six mentions différentes[2]. Il en est de même pour le master recherche[3].

Concours de l’enseignement[modifier | modifier le code]

L’institut Galilée propose une préparation aux concours du CAPES et de l’agrégation de mathématiques[4].

Sup Galilée[modifier | modifier le code]

Sup Galilée est une école d’ingénieur habilitée[5],[6]. Les étudiants sont admis après le concours Polytech[7] (anciennement Archimède).

Les deux premières années peuvent se dérouler dans un « cycle préparatoire intégré » accessible après le concours GEIPI[8].

Sup Galilée propose une formation d’ingénieurs dans cinq spécialités :

Recherche[modifier | modifier le code]

Huit laboratoires de recherche sont rattachés à l’institut Galilée :

  • le laboratoire d’analyse, géométrie et applications (LAGA) ;
  • le laboratoire de physique des lasers (LPL) ;
  • le laboratoire bio-ingénierie de polymères cardiovasculaires (LBPC, équipe 3 de l’unité INSERM U1148 (ex U698), CHU Bichat, Paris) ;
  • le laboratoire de biomatériaux et polymères de spécialité (LBPS) ;
  • le laboratoire d’informatique de Paris Nord (LIPN, UMR CNRS 7030, créé en 1986) ;
  • le laboratoire de traitement et transport de l’information (L2TI).

Il héberge également deux unités propres du CNRS :

  • le laboratoire d’ingénierie des matériaux et des hautes pressions (LIMHP) ;
  • le laboratoire des propriétés mécaniques et thermodynamiques des matériaux (LPMTM).

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Les chiffres clés de l'Institut Galilée », sur www-galilee.univ-paris13.fr (consulté le 1er juin 2014)
  2. « Licence », sur www-galilee.univ-paris13.fr (consulté le 25 avril 2010)
  3. « Master recherche », sur www-galilee.univ-paris13.fr (consulté le 25 avril 2010)
  4. « Prépa CAPES math », sur www-galilee.univ-paris13.fr (consulté le 25 avril 2010) et « Prépa agrégation math », sur www-galilee.univ-paris13.fr (consulté le 25 avril 2010)
  5. « Ingénieurs Sup Galilée », sur www-galilee.univ-paris13.fr (consulté le 1er juin 2014)
  6. « Sup Galilée », sur www.sup-galilee.univ-paris13.fr (consulté le 1er juin 2014)
  7. « Classe préparatoire », sur www.sup-galilee.univ-paris13.fr (consulté le 1er juin 2014)
  8. « Bachelier scientifique », sur www.sup-galilee.univ-paris13.fr (consulté le 1er juin 2014)