Inspecteur du Trésor public

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Un inspecteur du Trésor public était un fonctionnaire français de catégorie A appartenant au corps de l'ancienne administration de la Comptabilité publique, qui avait la charge du réseau du Trésor public, réseau comptable de l'État. L'administration comptable de l'État relève actuellement de la direction générale des Finances publiques, au sein du ministère de l’Économie et des Finances.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Il a la vocation originelle, qui imprègne encore fortement le corps, de fournir la quasi-totalité des comptables publics du réseau ainsi que ceux des agences comptables des établissements publics de l'État.

Les corps d'inspecteur des impôts et d'inspecteur du trésor ont fusionné le 1er septembre 2011 dans le corps unique des Inspecteurs des finances publiques.

L'inspecteur du Trésor public peut exercer principalement cinq types de fonctions : comptable public (trésorier en perception pour les inspecteurs, puis sur tableau d'avancement receveur-percepteur et trésorier principal), adjoint d'un trésorier principal en recouvrement ou en secteur public local, chef de service en Trésorerie générale ou encore rédacteur au ministère. Ainsi, la caractéristique traditionnelle du corps d'Inspecteur du Trésor est, hormis les rédacteurs, la dimension forte de management des équipes dès sa sortie d'école, ce qui le différencie fortement d'un inspecteur des impôts ou des douanes. Il est ainsi dès son début de carrière positionné au premier niveau de l'encadrement.

Par ailleurs, la nature des domaines dans lesquels il exerce sont multiples : suivi et pilotage du recouvrement contentieux, contrôle des dépenses des collectivités territoriales, conseil budgétaire, analyse financière, contrôle de gestion, politique immobilière de l'État (service France Domaine), activités financières du Trésor,... En outre, les chefs de service supports en Trésorerie Générale sont également tous occupés par des inspecteurs du Trésor (ressources humaines, formation, budget, logistique, cellule informatique,...). Le passage d'un métier à l'autre est pour l'instant très courant et aisé, ce qui offre une palette importante de débouchés.

Il est formé à l'heure actuelle à l'École nationale du Trésor public, qui va fusionner en 2011 avec la Division du Recrutement et de la Formation de la direction générale des Impôts dans une École nationale des finances publiques. Elle sera chargée de l'organisation des concours, de la formation initiale, de la formation continue et de la documentation.

Place de l'inspecteur du Trésor parmi les autres métiers et grades de la comptabilité publique[modifier | modifier le code]

Les grades indiqués ci-dessous sont les grades antérieurs à 2011.

Postes hors hiérarchie
  • Trésorier-payeur-général des Finances (« T.P.G. »)
  • Receveur des Finances (« R.F. »)
Catégorie A
  • Trésorier principal des Finances (« T.P. »)
  • Receveur-percepteur du Trésor (« R.P. ») / Inspecteur principal du Trésor (« I.P. »)
  • Inspecteur central du Trésor
  • Inspecteur du Trésor
Catégorie B
  • Contrôleur divisionnaire du Trésor
  • Contrôleur principal du Trésor
  • Contrôleur du Trésor
Catégorie C
  • Agent de recouvrement
  • Agent de service

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]