Indoleamine 2,3-dioxygénase

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'indoleamine 2,3-dioxygénase est une enzyme permettant la dégradation de la tryptophane par la voie de la kynurénine. Son gène est IDO1 situé sur le chromosome 8 humain.

Rôles[modifier | modifier le code]

Outre son rôle enzymatique dans le métabolisme du tryptophane, il joue un rôle de signal, stimulé par l'interféron gamma et faisant intervenir le TGF bêta[1]. Il intervient également dans l'immunité cellulaire en régulant la prolifération des lymphocytes T[2] et en bloquant leur transformation en lymphocytes Th17[3].

En médecine[modifier | modifier le code]

Cet enzyme pourrait contribuer à limiter l'inflammation pulmonaire et l'hyperréactivité bronchique lors d'un asthme[4].

Dans l'hémophilie A, il permet de prévenir la formation d'inhibiteurs du facteur VIII[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pallotta MT, Orabona C, Volpi C et al. Indoleamine 2,3-dioxygenase is a signaling protein in long-term tolerance by dendritic cells, Nat Immunol, 2011;12:870–878
  2. Chung DJ, Rossi M, Romano E, Ghith J, Yuan J, Munn DH, Young JW, Indoleamine 2,3-dioxygenase-expressing mature human monocyte-derived dendritic cells expand potent autologous regulatory T cells, Blood, 2009;114:555–563
  3. Baban B, Chandler PR, Sharma MD, Pihkala J, Koni PA, Munn DH, Mellor AL, IDO activates regulatory T cells and blocks their conversion into Th17-like T cells, J Immunol, 2009;183:2475–2483
  4. Hayashi T, Beck L, Rossetto C et al. Inhibition of experimental asthma by indoleamine 2,3-dioxygenase, J Clin Invest, 2004;114:270–279
  5. Matino D, Gargaro M, Santagostino E et al. IDO1 suppresses inhibitor development in hemophilia A treated with factor VIII, J Clin Invest, 2015;125:3766–3781