In dulci jubilo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fichier audio
In dulci jubilo
Des difficultés à utiliser ces médias ?
Des difficultés à utiliser ces médias ?

In dulci jubilo est un chant de Noël allemand dont on considère qu'il a été écrit au XIVe siècle. Dans sa version originale, il s'agit d'un texte macaronique mêlant allemand et latin, et qui remonte à une des dernières périodes du Moyen Âge ; il est généralement attribué au mystique dominicain Henri Suso (v. 1328). Il en existe de nombreuses versions, notamment en anglais, français, italien, néerlandais, norvégien, suédois... très fréquemment interprétées dans le monde occidental à l'époque de Noël. Les versions macaroniques en néerlandais/latin sont en relation avec un mouvement néerlandais de l'époque qui était appelé la Dévotion moderne (en latin : Devotio moderna).

Dietrich Buxtehude a composé sur l'air d’In dulci jubilo sa cantate-choral BuxWV 52 et son prélude de choral BuxWV 197. Jean-Sébastien Bach a fait de même pour le prélude de choral BWV 729, traditionnellement interprété à la fin des offices religieux de Noël. En 1975, Mike Oldfield en a donné une version instrumentale à succès dans son double single In Dulci Jubilo / On Horseback.

Texte original[modifier | modifier le code]

In dulci jubilo,
Nun singet und seid froh !
Alle unsre Wonne
Liegt in præsepio ;
Sie leuchtet wie die Sonne
Matris in gremio.
Alpha es et Omega ![1]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dans une douce jubilation, Chantez maintenant et soyez joyeux ! Toute notre joie Repose dans la crèche ; Elle luit comme le soleil Dans le sein de la mère. Tu es l'alpha et l'omega !

Liens externes[modifier | modifier le code]