Imsouane

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une ville du Maroc image illustrant le surf
Cet article est une ébauche concernant une ville du Maroc et le surf.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Imsouane
Imswan ⵉⵎⵙⵡⴰⵏ
Surf sur la baie et plage d'Immesouane
Surf sur la baie et plage d'Immesouane
Administration
Pays Drapeau du Maroc Maroc
Région Souss-Massa
Préfecture Agadir Ida-Outanane
Cercle Agadir-Atlantique
Caïdat Tamri
Chef-lieu Imsouane
Démographie
Population 8 866 hab. (2014[1])
Coordonnées 30° 50′ 36″ Nord 9° 49′ 07″ Ouest / 30.843374, -9.818566

Géolocalisation sur la carte : Maroc

Voir la carte administrative du Maroc
Imsouane  Imswan ⵉⵎⵙⵡⴰⵏ

Géolocalisation sur la carte : Maroc

Voir la carte topographique du Maroc
Imsouane  Imswan ⵉⵎⵙⵡⴰⵏ

Immesouane, ou Imsouane, (en amazigh : ⵉⵎⵙⵡⴰⵏ Imswan) est une commune rurale de la préfecture d'Agadir Ida-Outanane, dans la région de Souss-Massa, au Maroc. Elle ne dispose pas de centre urbain mais son chef-lieu est un village du même nom.

La commune rurale d'Imsouane est située au sein du caïdat de Tamri, lui-même situé au sein du cercle d'Agadir-Atlantique[2],[3].

Géographie[modifier | modifier le code]

Elle est située entre océan et désert sur la côte Atlantique, situé à 70 km au nord d'Agadir et à 100 km au sud d'Essaouira.

Historique[modifier | modifier le code]

La création de la commune d'Imsouane a lieu en 1992, dans le cadre d'un découpage territoriale qu'a connu le royaume. La commune se trouvait dans le caïdat de Tamri, relevant du cercle d'Inezgane[4].

Démographie[modifier | modifier le code]

La commune a connu, de 2004 à 2014 (années des derniers recensements), une baisse de population, passant de 9 353 à 8 866 habitants[5],[1].

Administration et politique[modifier | modifier le code]

Sport[modifier | modifier le code]

La commune est réputée pour ses conditions, plus que favorables, pour les sports de glisse, principalement le surf, le bodyboard et le longboard. En effet, le village comprend deux spots : le reef (fréquenté principalement par les shortboardeurs et les bodyboardeurs) qui se caractérise par une vague creuse qui peut aller jusqu'à une hauteur de 5 à 6 m en hiver, et la baie (paradis des longboardeurs) puisque sa vague est plate et se déroule sur une longueur de plus de 800 mètres.

Vue du village

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b [PDF] « Décret no 2-15-234 du 28 joumada I 1436 (19 mars 2015) authentifiant les nombres fixant la population légale du Royaume », Bulletin officiel du Royaume du Maroc, no 6358,‎ , p. 2952 (ISSN 0851-1217, lire en ligne)
  2. [PDF] « Décret no 2-08-520 du 28 chaoual 1429 (28 octobre 2008) fixant la liste des cercles, des caïdats et des communes urbaines et rurales du Royaume ainsi que le nombre de conseillers à élire dans chaque commune », Bulletin officiel du Royaume du Maroc, no 5684,‎ , p. 1597 (ISSN 0851-1217, lire en ligne)
  3. [PDF] « Décret no 2-13-126 du 30 joumada I 1434 (11 avril 2013) portant création de cercles et de caïdats », Bulletin officiel du Royaume du Maroc, no 6148,‎ , p. 1908 (ISSN 0851-1217, lire en ligne)
  4. [PDF] « Décret no 2-92-468 du 28 hija 1412 (30 juin 1992) fixant la liste des cercles, des caïdats et des communes urbaines et rurales du Royaume ainsi que le nombre de conseillers à élire dans chaque commune », Bulletin officiel du Royaume du Maroc, no 4157,‎ , p. 287 (lire en ligne)
  5. [PDF] Haut-commissariat au Plan, « Recensement général de la population et de l'habitat de 2004 », sur www.lavieeco.com (consulté le 28 août 2012)

Lien externe[modifier | modifier le code]