Imants Ziedonis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Imants Ziedonis
Naissance
Ragaciems, Drapeau de la Lettonie Lettonie
Décès (à 79 ans)
Riga, Drapeau de la Lettonie Lettonie
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture letton
Genres
poésie, contes pour enfants

Œuvres principales

Les Épiphanies (1971-1974)

Imants Ziedonis, né le à Ragaciems – mort le à Riga, est un poète et écrivain letton. Il a également écrit plusieurs scénarios de films comme Pūt, vējiņi (1973)[1], Puika (1977) [2] et Gada reportāža (Reportage de l'année) (1965)[3].

Biographie[modifier | modifier le code]

Imants Ziedonis est né dans une famille de pêcheurs. Il va à l'école primaire de Lapmežciems, puis à l'école no 1 de Tukums. Il fait les études à l'Université de Lettonie à Riga, où il obtient son diplôme en histoire et philologie en 1959, avant de poursuivre des études supérieures de lettres à l'Institut de littérature Gorki à Moscou (1964). Ses premières publications datent de 1956. Son premier recueil de poésies, Zemes un sapņu smilts (« Sable de terre et rêves »), est publié en 1961.

Son interview dans le journal Literatūra un Māksla (Littérature et Art) par Ainars Meiers en 1986 a été la première publication dans la presse lettonne critiquant ouvertement le système soviétique[4]. De 1987 à 1992, Ziedonis occupe la fonction de président du Fond culturel de la Lettonie. Il a instauré les journées de Spīdola, le prix et la bourse Spīdola[5],[6] et lance le programme de nettoyage des rives de la Daugava[7]. Dans les années 1980, il a établi des liens avec les intellectuels lettons en exil[8] en contactant la Fondation lettonne de Toronto[9]. Il est très actif lors du troisième mouvement Atmoda[10] dit la Révolution chantante (1987-1991). En 1993, Ziedonis fut lauréat du prix Ojārs Vācietis décerné tous les cinq ans. Il est également décoré de la médaille d’honneur de l'Ordre des Trois Étoiles de Lettonie en 1995[11]. Aujourd'hui, ces œuvres Es ieeju sevī (1968) Taureņu uzbrukums (1988) et Les Épiphanies vol. I et vol. II (1971-1974) sont incluses dans le Canon culturel letton[12].

Hommages[modifier | modifier le code]

Le 6 mars 2013, on lui a rendu un hommage national lors de la cérémonie commémorative sur la place du Dôme dans la vieille ville de Riga qui a été transmise en direct par la télévision et la radio lettone[13]. Selon la dernière volonté d'Imants Ziedonis, il est inhumé au cimetière de son village natal, Ragaciems[14].

Au printemps 2010, est créée une fondation de Imants Ziedonis Viegli qui a pour mission de soutenir et encourager la créativité inhabituelle et la création de projets publics qui révèlent la beauté lettone[15].

En janvier 2014, est imprimé un timbre en honneur de Ziedonis[16] dessiné par Andra Pētersone, finaliste du concours de création des timbres postaux lettons du 19 novembre 2013[17].

Un timbre letton à l’effigie d’Imants Ziedonis par Andra Pētersone (2014)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Poésie[modifier | modifier le code]

  • Zemes un sapņu smilts. R.: LVI (1961)
  • Sirds dinamīts. R.: LVI (1963)
  • Motocikls. R.: Liesma (1965)
  • Es ieeju sevī. R.: Liesma (1968)
  • Epifānijas/ pirmā grāmata. R.: Liesma (1971)
  • Kā svece deg. R.: Liesma (1971)
  • Epifānijas/ otrā grāmata. R.: Liesma (1974)
  • Caurvējš. R.: Liesma (1975)
  • Poēma par pienu. R.: Liesma (1977)
  • Epifānijas/ pirmā un otrā grāmata. R.: Liesma (1978)
  • Man labvēlīgā tumsā. R.: Liesma (1979)
  • Thoughtfully I Read the Smoke: Selected Poems (textes en russe et en anglais), Moscou (1980)
  • Re, kā. R.: Liesma (1981)
  • Viddivvārpa/ poēma grām. “Maize”, kopā ar L. Damianu. R.: Liesma (1982)
  • Taureņu uzbrukums. R.: Liesma (1988)
  • Viegli. R.: Preses nams (1993)
  • Mirkļi. Foreles. R.: Teātra Anekdotes (1993)
  • Epifānijas/ trešā grāmata. R.: Preses nams (1994)
  • Ceļa sentiments. R.: Nordik (2000)
  • Trioletas. R.: Pētergailis (2003)

Contes pour enfants et contes folkloriques[modifier | modifier le code]

Autres écrits[modifier | modifier le code]

  • Dzejnieka dienasgrāmata. R.: Liesma (1965)
  • Pa putu ceļu. R.: Liesma (1967)
  • Kurzemīte: 1. grāmata. R.: Liesma (1970)
  • Perpendikulārā karote coécrit avec Vitaly Korotiču. R.: Liesma (1972)
  • Kurzemīte. Otrā grāmata. R.: Liesma (1974)
  • Garainis, kas veicina vārīšanos. Raksti, runas, studijas. R.: Liesma (1976)
  • Tik un tā. R.: Liesma (1985)
  • Mūžības temperaments. R.: Liesma (1991)
  • Tutepatās. R.: Karogs (1992)
  • Ne tas kādam jāzina. R.: Pētergailis (2005)

Scénarios de films[modifier | modifier le code]

  • Ardievu, divdesmitais gadsimt! (Adieu, le vingtième siècle !) (2006)
  • Taureņi (Les papillons) (2005)
  • Gājiens ar krokodilu (Marche au crocodile) (1995)
  • Es esmu latvietis (Je suis letton) (1990)
  • Man vienai māsiņai (à moi sœurette) (1984)
  • Imants Ziedonis. Portrets locījumos (Imants Ziedonis : Portrait décliné) (1979)
  • Puika (Garçon) (1977)
  • Pūt, vējiņi! (Soufflez les vents, soufflez) (1973)
  • Gada reportāža (Reportage de l'année) (1965)
  • Uz intensifikācijas ceļa (Sur le chemin de l'intensification !) (1964)[19]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]