Imants Ziedonis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Imants Ziedonis

Description de l'image Imants Ziedonis.JPG.
Naissance 3 mai 1933
Ragaciems
Décès 27 février 2013
Riga
Auteur
Langue d’écriture letton
Genres
poésie, contes pour enfants

Imants Ziedonis, né le 3 mai 1933 à Ragaciems – mort le 27 février 2013 à Riga, est un poète et écrivain letton. Il a également écrit plusieurs scénarios de films comme Pūt, vējiņi (1973)[1], Puika (1977) [2] et Gada reportāža (Reportage de l'année) (1965)[3].

Biographie[modifier | modifier le code]

Imants Ziedonis est né dans une famille de pêcheurs. Il va à l'école no 1 de Tukums, puis à l'université de Riga, où il obtient son diplôme en histoire et philologie avant de poursuivre des études supérieures de lettres à Moscou. Ses premières publications datent de 1956. Son premier recueil de poésies, Zemes un sapņu smilts (« Sable de terre et rêves »), est publié en 1961.

De 1987 à 1992, Ziedonis occupe la fonction de président du Fonds culturel de la Lettonie. Il a instauré les journées de Spīdola, le prix et la bourse Spīdola[4],[5] et lance le programme de nettoyage des rives de la Daugava[6]. Dans les années 1980, il a établi des liens avec les intellectuels lettons en exil[7] en contactant la Fondation lettonne de Toronto[8]. Il est très actif lors du mouvement Atmoda[9] dit la « révolution par le chant » (1987-1991)[10]. En 1993, Ziedonis fut lauréat du prix Ojārs Vācietis décerné tous les cinq ans. Il est également décoré de la médaille d’honneur de l'Ordre des Trois Étoiles de Lettonie en 1995[11].

Hommages[modifier | modifier le code]

Le 6 mars 2013 on lui a rendu un hommage national lors de la cérémonie commémorative sur la place du Dôme dans la vieille ville de Riga qui a été transmise en direct par la télévision et la radio lettone[12]. Selon la dernière volonté d'Imants Ziedonis, il est inhumé au cimetière de son village natal, Ragaciems[13].

Au printemps 2010, est créée une fondation de Imants Ziedonis Viegli qui a pour mission de soutenir et encourager la créativité inhabituelle et la création de projets publics qui révèlent la beauté lettone[14].

En janvier 2014 est imprimé un timbre en honneur de Ziedonis[15] dessiné par Andra Pētersone, finaliste du concours de création des timbres postaux lettons du 19 novembre 2013[16].

Un timbre letton à l’effigie d’Imants Ziedonis par Andra Pētersone (2014)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Poésie[modifier | modifier le code]

  • Zemes un sapņu smilts. R.: LVI (1961)
  • Sirds dinamīts. R.: LVI (1963)
  • Motocikls. R.: Liesma (1965)
  • Es ieeju sevī. R.: Liesma (1968)
  • Epifānijas/ pirmā grāmata. R.: Liesma (1971)
  • Kā svece deg. R.: Liesma (1971)
  • Epifānijas/ otrā grāmata. R.: Liesma (1974)
  • Caurvējš. R.: Liesma (1975)
  • Poēma par pienu. R.: Liesma (1977)
  • Epifānijas/ pirmā un otrā grāmata. R.: Liesma (1978)
  • Man labvēlīgā tumsā. R.: Liesma (1979)
  • Thoughtfully I Read the Smoke: Selected Poems (textes en russe et en anglais), Moscou (1980)
  • Re, kā. R.: Liesma (1981)
  • Viddivvārpa/ poēma grām. “Maize”, kopā ar L. Damianu. R.: Liesma (1982)
  • Taureņu uzbrukums. R.: Liesma (1988)
  • Viegli. R.: Preses nams (1993)
  • Mirkļi. Foreles. R.: Teātra Anekdotes (1993)
  • Epifānijas/ trešā grāmata. R.: Preses nams (1994)
  • Ceļa sentiments. R.: Nordik (2000)
  • Trioletas. R.: Pētergailis (2003)

Contes pour enfants et contes folkloriques[modifier | modifier le code]

Autres écrits[modifier | modifier le code]

  • Dzejnieka dienasgrāmata. R.: Liesma (1965)
  • Pa putu ceļu. R.: Liesma (1967)
  • Kurzemīte: 1. grāmata. R.: Liesma (1970)
  • Perpendikulārā karote coécrit avec Vitaly Korotiču. R.: Liesma (1972)
  • Kurzemīte. Otrā grāmata. R.: Liesma (1974)
  • Garainis, kas veicina vārīšanos. Raksti, runas, studijas. R.: Liesma (1976)
  • Tik un tā. R.: Liesma (1985)
  • Mūžības temperaments. R.: Liesma (1991)
  • Tutepatās. R.: Karogs (1992)
  • Ne tas kādam jāzina. R.: Pētergailis (2005)

Scénarios de films[modifier | modifier le code]

  • Ardievu, divdesmitais gadsimt! (Adieu, le vingtième siècle !) (2006)
  • Taureņi (Les papillons) (2005)
  • Gājiens ar krokodilu (Marche au crocodile) (1995)
  • Es esmu latvietis (Je suis letton) (1990)
  • Man vienai māsiņai (à moi sœurette) (1984)
  • Imants Ziedonis. Portrets locījumos (Imants Ziedonis : Portrait décliné) (1979)
  • Puika (Garçon) (1977)
  • Pūt, vējiņi! (Soufflez les vents, soufflez) (1973)
  • Gada reportāža (Reportage de l'année) (1965)
  • Uz intensifikācijas ceļa (Sur le chemin de l'intensification !) (1964)[18]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]