Ilicine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ilicine
Identification
No CAS 82374-46-7

Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

L'ilicine est un alcaloïde, proche de la quinine[1], présent naturellement dans le houx (Ilex aquifolium). Ce principe actif amère, cristallisable, transparent, d'un brun jaunâtre, insoluble dans l'éther, assez soluble dans l'alcool bouillant et très soluble dans l'eau, a été isolé par décoction des feuilles et décrit pour la première fois[Quand ?] par le pharmacien Deschamps (ou Déleschamps)[précision nécessaire][2] et a été utilisé au XIXe siècle comme médicament contre la fièvre intermittente et l'hydropisie[3],[4]. Considérée toxique, cette substance peut provoquer des vomissements et la diarrhée mais aurait cependant des propriétés antispasmodiques, fébrifuges et toniques[1],[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Régis Thomas, Margarethe Maillart et David Busti, « Le Houx, une plante de Noël », sur École Normale Supérieure de Lyon de Lyon,
  2. Societe de thérapeutique, Bulletin général de thérapeutique médicale, chirurgicale, obstétricale et pharmaceutique, G. Doin & cie, , p. 224
  3. Traité de chimie, vol. 3, Adolphe Wahlen et Cie, , p. 145
  4. Adolphe Wurtz, Dictionnaire de chimie pure et appliquée comprenant la chimie organique et inorganique, la chimie appliquée à l'industrie, à l'agriculture et aux arts, la chimie analytique, la chimie physique et la minéralogie, vol. 2 : Partie 1 de Dictionnaire de chimie pure et appliquée, Hachette,
  5. « Houx commun », sur Système canadien d'information sur la biodiversité,

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :