Igor Sergueï Klinki

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Igor Sergueï Klinki
Igor Sergei Klinki.jpg
Igor Sergueï Klinki
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (59 ans)
KievVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Activités

Igor Sergei Klinki (né le à Kiev, Ukraine) est un poète et écrivain argentin.

Biographie[modifier | modifier le code]

Klinki abandonne sa ville natale à l'âge de 10 ans, quand sa famille décide de s'installer à Mar del Plata, Argentine. Il étudie l'architecture et le journalisme, sans y faire carrière, puisqu'en 1978, poursuivi par la dictature militaire instaurée deux années plus tôt, il est obligé de s'exiler en Espagne.

Il rentre à Mar del Plata en 1983, ville où il est définitivement établi. Il a été président de la Fondation de Poètes et directeur de son organe de diffusion, La Blinda Rosada, de 1995 à 2004.

Il a également publié sous les pseudonymes de Rafael San Martín, Antoine Jossé, Sergei Daviau, Roberto Escoda, María Fernanda Celtasso, Jan van der Chucky, etc.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Avant mon suicide, poésies, 1969
  • Las nubes, théâtre, 1971
  • Poèmes du jour suivant, poésies, 1976
  • El deshabitante, roman, 1979
  • Free Moscow, bande dessinée, 1981
  • El sueño del viento, poésies, 1993
  • Cité sans nom, poésies, 1997
  • "L'écriture de soi ", dessin ,24 janvier 1997
  • La tormentad, poésies, 1999
  • Les jours et les jours, poésies, 2000
  • Ou, texte expérimental sur Avoir ou être? d'Erich Fromm, 2000
  • L'impossibilité d'amair, essai, 2001
  • Un chien appelé Laura Ibáñez, 2003
  • Vingt poèmes pour être lus dans le lit avec moi, poésies, 2003
  • La nature du jeu, essai, 2006
  • Femme jolie, 2006
  • Drowsih, 2006
  • Carrousel des mandibules, 2007