Igor Prokopenko

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Igor Prokopenko
Image illustrative de l’article Igor Prokopenko
Igor Prokopenko aux Moscou Salon international du livre, 5 septembre 2013

Nom de naissance Igor Stanislavovitch Prokopenko
Date de naissance (53 ans)
Lieu de naissance Drapeau de la Russie Pavlovsk, Oblast de Voronej, RSFSR, URSS
Nationalité
Drapeau de la Russie Russe
Années d'activité depuis 1989 — présent
Émissions Territoire des illusions
Secret militaire
Les plupart hypothèses choquante
Réflexion
Chaîne REN

Igor Stanislavovitch Prokopenko (en russe : Игорь Станиславович Прокопенко), né le à Pavlovsk en Russie, est un journaliste, animateur de télévision russe. Il est vainqueur sextuple de Prix TEFI.

Biographie[modifier | modifier le code]

Igor Stanislavovitch Prokopenko est né le 8 février 1965 à Pavlovsk en Russie. Il est diplômé de enseignement secondaire l'école. Aussi il a servi dans les forces armées lutte antiaérienne.

Dans les années 1990 Igor Prokopenko a travaillé comme journaliste des journaux Krasnaïa Zvezda, Moskovski Komsomolets, Rossiyskaya Gazeta et autres[1]. De 1994 il a travaillé comme correspondant de guerre pour programmes d'information Vremia, Segodnia et Vesti.

En 1998 Prokopenko a déménagé à la сhaîne de télévision REN à l'invitation d'Irena Lesnevskaia et Vladimir Molchanov. À partir de 6 septembre 1998 Igor est animateur de télévision de Secret militaire à REN TV[2]. À partir de 2004 il est directeur général adjoint de la chaîne de télévision sur les émissions socio-politiques et films documentaires[3]. À partir de 2006 il est chef de département des projets documentaire de REN TV[4],[5].

Igor Prokopenko est auteur et producteur des projects documentaries Réflexion, Territoire des illusions (depuis 2012), Le piège tchétchène (sortie en 2004), Les plupart hypothèses choquante etc.

Il est membre de l'Académie de la télévision russe[6]. Il est auteur de série de livres Secret militaire de maison d'édition Eksmo[7].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Igor Prokopenko est marié à Oxana Barkovskaia, qui est journaliste, réalisateur, producteur, activiste social[8].

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • 2000 : Prix TEFI dans la nomination Meilleur enquête journalistique pour le film Fièvre d’Ebola — mystère du virus mortel[9].
  • 2001 : Prix du Service des renseignements extérieurs de la Fédération de Russie pour le série documentaire Voix du Silence. Les femmes dans le service de renseignement,
  • 2001 : Prix TEFI pour série documentaire Voix du Silence. Les femmes dans le service de renseignement.
  • 2002 : Grand prix et Prix du Président de la République italienne au festival à Rome pour le film Retour dans Nord-Ost.
  • 2002 : Grand prix du Forum international TV pour l'émission de télévision Secret militaire.
  • 2003 : Grand prix au festival Loi et société pour le série documentaire Chronique du terrorisme du monde[10].
  • 2003 : Prix de Artyom Borovik pour le film Retour dans Nord-Ost.
  • 2003 : Grand prix au festival à Bruxelles pour le série documentaire Voix du Silence.
  • 2003 : Prix TEFI dans la nomination Meilleur enquête journalistique pour le film Journal d'un fugitif[11].
  • 2004 : Prix de Artyom Borovik pour réalisations créatives dans le genre enquête journalistique.
  • 2004 : Grand prix au VII Eurasian Forum TV.
  • 2005 : Prix de Artyom Borovik pour une contribution significative au développement du journalisme indépendant en Russie[12].
  • 2005 : Prix TEFI pour série documentaire Le piège tchétchène.
  • 2007 : Victoire dans la nomination Médias de masse électronique au concurrence russe Gestionnaire de l'année.
  • 2007 : Prix de Service fédéral de sécurité de la Fédération de Russie pour les meilleures œuvres de la littérature et de l'art sur les activités des organes du Service fédéral de sécurité dans la nomination La télévision et la radio programmes pour un cycle de Secret militaire.
  • 2007 : Grand Prix pour le film documentaire Otages du profondeur au Festival international des films marin et aventure La mer appelle[13].
  • 2007 : Victoire à l'International TV & Cinéma Forum VIII Ensemble.
  • 2007 : Prix national Branche de laurier dans Documentaire Film and Television dans la nomination Meilleur série documentaire pour série documentaire L'autre guerre.
  • 2007 : Le prix principal au X Eurasien TV Forum dans la nomination Programme d'information-analytique pour le film documentaire Anna. Tuer le journaliste[14].
  • 2007 : Prix TEFI dans la nomination TV série documentaire pour le film documentaire Les captifs et les oubliés[15].
  • 2008 : Prix pour le meilleur film sur plongeurs au Festival international des films marin et aventure La mer appelle[16].
  • 2009 : Prix de Concours russe Sur l'ordonnance de garde.
  • 2009 : Victoire dans la nomination Meilleur émission (film) dans le genre enquête journalistique pour le film Chemin de contrebandier.
  • 2009 : Prix TEFI dans la nomination TV série film documentaire pour le film Docteur Lisa.
  • 2009 : Grand prix du VII festival international du cinéma militaire pour le film documentaire Croix de Tskhinvali.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « «У меня нет задачи образовывать зрителя». Создатель «Военной тайны» — о жизни на Марсе и миссии документального вещания РЕН ТВ », Lenta.ru,‎
  2. Огонек: ВОЕННАЯ ТАЙНА ИГОРЯ И ОКСАНЫ
  3. Прокопенко Игорь Станиславович
  4. Игорь Прокопенко. «Пришельцы государственной важности» // KP.RU
  5. (en) « Игорь Прокопенко: «Тема цензуры у нас во многом надуманна» - Новости - Лениздат.РУ » [archive du ] (consulté le 18 février 2013)
  6. Прокопенко Игорь Станиславович
  7. Военная тайна с Игорем Прокопенко
  8. (en) « О документалистике и о мечте »,‎
  9. (en) « ПОБЕДИТЕЛИ КОНКУРСА "ТЭФИ-2000" »
  10. (en) « Объявлены победители фестиваля "ЗАКОН и ОБЩЕСТВО" »,‎
  11. (en) « ПОБЕДИТЕЛИ КОНКУРСА "ТЭФИ-2003" »
  12. (en) « Без неожиданностей. Премию Артема Боровика получили представители телеканалов НТВ и Ren-TV, а также самого холдинга «Совершенно секретно» », Взгляд,‎
  13. МКФ «Море Зовет!»: победители фестиваля 2007
  14. (en) « На Евразийском телефоруме первенствовал фильм "Юнкера" », Lenta.ru,‎
  15. (en) « Объявлены лауреаты "ТЭФИ-2007" в категории "Профессия" », NEWSru.com,‎
  16. МКФ «Море Зовет!»: победители фестиваля 2008