Ignalina

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une ville de Lituanie
Cet article est une ébauche concernant une ville de Lituanie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ignalina
Blason de Ignalina
Héraldique
Image illustrative de l'article Ignalina
Administration
Pays Drapeau de la Lituanie Lituanie
Région Haute Lituanie
Apskritis Apskritis d'Utena
Municipalité Municipalité du district d'Ignalina
Seniūnija Ignalinos miesto seniūnija
Senior Valentinas Rumbutis
Indicatif 386
Démographie
Population 5 949 hab. (2010)
Densité 862 hab./km2
Géographie
Coordonnées 55° 20′ 20″ Nord 26° 09′ 40″ Est / 55.3389, 26.1611
Superficie 690 ha = 6,9 km2
Divers
Première mention 1810
Statut Ville depuis 1950
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Lituanie

Voir la carte administrative de Lituanie
City locator 14.svg
Ignalina

Géolocalisation sur la carte : Lituanie

Voir la carte topographique de Lituanie
City locator 14.svg
Ignalina
Liens
Site web http://www.ignalina.lt
Sources
Villes de Lituanie

Ignalina (en polonais : Ignalino) est une ville du nord-est de la Lituanie, dans l'apskritis d'Utena, à 110 km au nord de Vilnius. La ville est traversée par la ligne de chemin de fer Vilnius-Saint-Pétersbourg.

La ville est connue en raison de la centrale nucléaire d'Ignalina qui ne se situe pas sur son territoire mais dans la ville voisine de Visaginas. Elle est souvent vue comme une ville industrielle récente. Cependant la présence du parc national d'Aukštaitija fait de la ville un point d'attraction touristique.

Géographie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Les environs de la ville étaient habités au IXe siècle. La première mention du nom Ignalina date de 1810. En 1862, la construction de la voie ferrée Saint-Pétersbourg-Varsovie et d'une gare favorisèrent le développement de la localité.

Avant la Seconde Guerre mondiale, plus de la moitié des habitants étaient membres de la communauté juive, soit 1 200 personnes[1]. Après l'occupation d'Ignalina par l'armée allemande (1941), ils furent enfermés dans un ghetto et soumis aux travaux forcés [2]. Ils transitèrent dans les villes voisines avant d'êtres assassinés lors d'exécutions de masse[3],[4].

Ignalina accéda au statut de ville en 1950.

Jumelage[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (he) Encyclopédie des Ghettos, Ignalina sur www.yadvashem.org.
  2. (en) Holocaust Atlas of Lituania, Mass murder of the Jews in Švenčionėliai training ground sur www.holocaustatlas.lt.
  3. (en) Holocaust Atlas of Lituania, Mass murder of the Jews from Ignalina between Mekšrinis and Pelėdinis lakes sur www.holocaustatlas.lt.
  4. (en) Holocaust Atlas of Lituania, Mass murder of Communists, Soviet activists and Jews from Ignalina next to Ilgnis lake sur www.holocaustatlas.lt.

Sur les autres projets Wikimedia :