Hywel ab Ieuaf

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Hywel ab Ieuaf
Fonction
Royaume de Gwynedd
Biographie
Décès
Activité
Père
Fratrie
Enfant

Hywel ab Ieuaf, dit « le Mauvais » (gallois: Ddrwg), est roi de Gwynedd de 979 à sa mort, en 985.

Origine[modifier | modifier le code]

Il est le fils de Ieuaf ab Idwal, qui a régné conjointement sur le Gwynedd avec son frère Iago ab Idwal jusqu'en 969 avant d'être emprisonné par lui.

Prétendant[modifier | modifier le code]

La présence d'Hywel, mentionné sous le nom de « Huwal » aux côtés de son oncle « Jacob », est relevée par Florence de Worcester en 973[1], lorsque le roi anglais Edgar réunit à Chester dans une grande cérémonie de couronnement huit rois vassaux de Grande-Bretagne au cours de laquelle, selon le chroniqueurs, ces derniers reconnaissent symboliquement sa suprématie en ramant dans la barque dont Edgar tient le gouvernail[2].

En 974 Hywel réussit à vaincre provisoirement Iago qui se rétablit sur le trône toutefois en 979, Hywel peut battre Iago, l'emprisonner, et monter sur le trône. Iago disparaît alors de l'Histoire mais il semblerait que Hywel n'ait pas libéré son père qui reste captif jusqu'à sa mort en 988, d'où son surnom de « Mauvais ».

Règne[modifier | modifier le code]

On sait très peu de choses de son règne. En 980 il tue son cousin Custennin ap Iago qui pour venger son père ravageait Llŷn et Anglesey avec son allié Godfred Haraldsson[3]. En 983, allié avec les Anglais et attaqua Buellt et Brycheiniog, mais la coalition est arrêtée nette par Einion ap Owain de Deheubarth. Il meurt en 985, trahi par les Anglais, et c'est son frère Cadwallon ab Ieuaf qui lui succède.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. The Chronicle of Florence de Worcester: AD 973 p. 104-105
  2. (en) Ann Williams, Alfred P. Smyth, D.P Kirby A Biographical Dictionary of Dark Age Britain Seaby (London 1991) (ISBN 1-85264-047-2) p. 158
  3. Brut y Tywysogion: AD 980

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Mike Ashley The Mammoth Book of British Kings & Queens Robinson (London 1998) (ISBN 1-84119-096-9) « Hywel ab Ieuaf » p. 349-350.
  • (en) David Walker Medieval Wales Cambridge University Press, Cambridge 1990 réédition 1999 (ISBN 0521311535) p. 235
  • (en) Ann Williams, Alfred P. Smyth, D P Kirby A Bibliographical Dictionary of Dark Age Britain (England, Scotland and Wales c.500-c.1050). Seaby London (1991) (ISBN 1 852640472), « Hywel ab Ieuaf » p. 156-157.

Lien externe[modifier | modifier le code]