Hypolaïs ictérine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'Hypolaïs ictérine (Hippolais icterina) est une espèce de passereau de la famille des Acrocephalidae. On la trouve dans toute l'Europe continentale à l'exception du sud-ouest.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

  • Longueur : 13,5 cm
  • Envergure : 20 - 24 cm
  • Poids : 10 - 14 g

Nourriture[modifier | modifier le code]

Insectes dans le feuillage. Baies arrachées avec le bec.

Habitat[modifier | modifier le code]

Boisements ouverts de feuillus, de résineux ou mixtes.

Reproduction[modifier | modifier le code]

Œufs d’Hypolaïs ictérine Muséum de Toulouse

Coupe profonde suspendue à une branche d'arbre fourchue. 4 à 5 œufs en une ponte de mai à août.

Systématique[modifier | modifier le code]

L'espèce Hippolais icterina a été décrite par l'ornithologue français Louis Jean Pierre Vieillot en 1817, sous le nom initial de Sylvia icterina [1]

Synonymie[modifier | modifier le code]

Nom vernaculaires[modifier | modifier le code]

Étymologie

Son nom vient du grec ancien ikteros, c'est-à-dire jaune ou jaunisse (ictère) : Pline l'Ancien pensait que voir cet oiseau guérissait de la jaunisse.

Autres noms

C'est un sylvidé, appelé aussi jadis Sylvia ictérina, Salicaria, Motacilla, Curruca et Grand Contrefaisant, à tort par Buffon, fauvette des roseaux, classé autrefois dans les Motacillacea. Appelé aussi de nos jours Babillard, Hypolais des jardins, Contrefaisant à ailes longues, Contrefaisant à longues ailes, Rossignol bâtard, Bec-fin à poitrine jaune, Moqueur.

Taxinomie[modifier | modifier le code]

Liste des sous-espèces

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Vieillot, Nouveau Dictionnaire d'Histoire Naturelle Appliquée Aux Arts... 11 p. 194

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :