Hugo del Carril

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Hugo del Carril
HugoDelCarril.JPG
Hugo del Carril jeune
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 76 ans)
Buenos AiresVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Piero Bruno Hugo FontanaVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Parti politique
Genre artistique

Piero Bruno Hugo Fontana, dit Hugo del Carril, est un chanteur, acteur, scénariste et réalisateur argentin, né le à Buenos Aires et mort le dans la même ville.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né d'un père italien, natif de Milan, Hugo del Carril devint au cours des années 1930 un remarquable interprète du tango. Il débuta d'ailleurs au cinéma en interprétant Tiempo viejos dans le film de Manuel Romero, Los muchachos de antes no usaban gomina en 1937. Il connaîtra alors une carrière de jeune premier dans des films de tango. En 1939, il incarne Carlos Gardel dans une réalisation d'Alberto de Zavalia. Devenu militant politique, proche de Juan Domingo Perón - compositeur occasionnel, il est l'auteur de l'hymne du mouvement péroniste -, il passe à la réalisation à la fin des années 1940. Ses premiers films manifestent une nette préoccupation sociale : Surcos de sangre (1950) et surtout Las aguas bajan turbias en 1952. À la suite du coup d'État militaire d'inspiration national-catholique du dirigé contre Perón, Hugo del Carril fut suspecté et emprisonné durant quelques mois. Il devint, plus tard, l'éphémère directeur de l'Institut national du cinéma (1973-1974) lorsque les péronistes revinrent au pouvoir.

Filmographie sélective (en tant qu'acteur)[modifier | modifier le code]

  • 1937 : Los muchachos de antes no usaban gomina, de Manuel Romero
  • 1938 : Tres anclados en París, de Manuel Romero
  • 1939 : La vida es un tango, de M. Romero
  • 1939 : La vida de Carlos Gardel, de Alberto de Zavalia
  • 1940 : El astro del tango, de Luis Bayón Herrera
  • 1941 : La canción de los barrios, de Luis César Amadori
  • 1950 : Surcos de sangre (également réalisateur)
  • 1951 : El negro que tenia el alma blanca (réalisateur)
  • 1952 : Le Fleuve de sang (Las aguas bajan turbias), réalisateur
  • 1959 : Las tierras blancas (réalisateur)
  • 1969 : El día que me quieras, de Enrique Cahen Salaberry

Filmographie (comme réalisateur)[modifier | modifier le code]

  • 1949 : Historia del 900
  • 1950 : Surcos de sangre
  • 1951 : El negro que tenia el alma blanca
  • 1952 : Le Fleuve de sang
  • 1955 : La Quintrala
  • 1956 : Más allá del olvido
  • 1958 : Una cita con la vida
  • 1959 : Las tierras blancas
  • 1960 : Culpable
  • 1961 : Amorina
  • 1961 : Esta tierra es mía
  • 1963 : La calesita
  • 1964 : La sentencia
  • 1964 : Buenas noches Buenos Aires
  • 1975 : Yo maté a Facundo

Liens externes[modifier | modifier le code]