Hugh Foss

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hugh Foss
Defaut 2.svg
Informations
Naissance
Décès
Formation
Activités

Hugh Rose Foss (13 mai 1902 – 23 décembre 1971) est un cryptanalyste britannique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Foss est né à Kobe, Japon, où son père, missionnaire, est évêque. Foss y apprend le japonais dans son enfance. Il fait ses études à Marlborough College and Christ's College, Cambridge.

En décembre 1924, Foss entre à la Government Code & Cipher School, GC&CS[1].

Foss se rappelle avoir entendu parler de deux versions de l'Enigma en 1926: le grand modèle B, non-réciproque, et le petit modèle indice C. En 1927 Edward Travis lui donne à examiner une petite machine réciproque.

Foss écrit un article, "The Reciprocal Enigma", sur la résolution de l'Enigma sans tableau de connexions : « À condition que le câblage soit connu, un crible de quinze lettres donne l'identité et le réglage du rotor de droite ; si le câblage est inconnu, un crible de 180 lettres donne le câblage des rotors de droite et du milieu. »

Développé par les armées allemandes, le petit modèle C est également à l'origine de la machine Typex des Britanniques.

En septembre 1934, Foss et Oliver Strachey cassent le chiffre JNA (Japanese Naval Attaché), utilisé dans les ambassades.

Le 8 mai 1940, Foss brise une clef Enigma. En l'honneur de cet exploit, le 8 mai devient "le Jour de Foss".

À Bletchley Park, Foss dirige la Japanese Naval Section (Hutte 7) de 1942 à 1943.

En décembre 1944, Foss est affecté à Washington où il travaille aux chiffres japonais, avec des cryptographes de l'U.S. Navy. Il est rare que les cryptanalystes britanniques soient adoptés par leurs confrères d’outre-Atlantique. Grand, efflanqué, chaussé de sandales, barbe rousse hérissée, Foss est surnommé "Jésus Prêt-Bail" par les marins. On dit à Gordon Welchman que Foss a toute l'estime des Américains: « C'est l'un des plus brillants cryptographes du GC&CS ! »

Un papier de Foss, Reminiscences on Enigma, écrit en 1949, constitue le chapitre 3 de Action this Day.

Foss prend sa retraite du GCHQ en 1953. Il meurt à St. John's Town of Dalry, Écosse, en 1971.

Danses écossaises[modifier | modifier le code]

À l'heure du lunch, Foss répète des figures de danse écossaise, sa passion. Il compose plusieurs danses écossaises, dont Fugal Fergus, John McAlpin, Polharrow Burn et The Wee Cooper O'Fife.

Notes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dictionary of National Biography
  • (en) Michael Smith et Ralph Erskine, Action this Day, Londres, Bantam,‎ (ISBN 0-593-04910-1)
  • (en) Sinclair McKay, The secret life of Bletchley Park, Aurum,‎
  • (en) Michael Smith, The secrets of Station X, Biteback,‎
  • (en) Ralph Erskine et Michael Smith, The Bletchley Park Codebreakers, Biteback Publishing Ltd,‎ (ISBN 978-1-84954-078-0)

Source[modifier | modifier le code]