Holger Osieck

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Holger Osieck
image illustrative de l’article Holger Osieck
Holger Osieck avec l'Australie en 2010.
Biographie
Nationalité Drapeau : Allemagne Allemand
Naissance (69 ans)
Lieu Homberg (Allemagne)
Poste Milieu de terrain puis entraîneur
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
1965-1970Drapeau : République fédérale d'Allemagne Eintracht Gelsenkirchen
1970-1972Drapeau : République fédérale d'Allemagne SSV Hagen
1972-1976Drapeau : République fédérale d'Allemagne FC Mülheim
1976-1977Drapeau : République fédérale d'Allemagne FC Bocholt
1977Drapeau : Canada Vancouver Whitecaps
1978Drapeau : République fédérale d'Allemagne Rot-Weiss Oberhausen
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
1977Drapeau : Canada Vancouver Whitecaps
1991-1992Drapeau : Allemagne VfL Bochum
1993-1995Drapeau : Turquie Fenerbahçe
1995-1996Drapeau : Japon Urawa Red Diamonds
1997-1998Drapeau : Turquie Kocaelispor
1998-2003Drapeau : Canada Canada
2007-2008Drapeau : Japon Urawa Red Diamonds
2010-2013Drapeau : Australie Australie
1 Compétitions officielles nationales et internationales.

Holger Osieck (né le à Homberg, en Rhénanie-du-Nord-Westphalie) est un entraîneur de football allemand.

Biographie[modifier | modifier le code]

Holger Osieck était manager en Championnat du Japon de football avec les Urawa Red Diamonds.

Il a aussi été le sélectionneur adjoint de l'équipe nationale d'Allemagne pour la Coupe du monde 1990. Il gagnera le titre suprême contre l'Argentine de Diego Maradona.

Il s'engagera ensuite avec l'Olympique de Marseille en tant qu'adjoint de Franz Beckenbauer.

En 1993, il est affecté par la FIFA à un projet spécial de développement en Afrique.

Le , il prend les rênes de l'équipe nationale du Canada et ce jusqu'en 2003.

Le , il est nommé sélectionneur des Socceroos, l'équipe nationale de football australienne. Le , au lendemain de la lourde défaite 6-0 face à l'équipe de France au Parc des Princes, la fédération Australienne licencie l’entraîneur allemand, et ce malgré la qualification de son équipe pour le mondial 2014.

Parcours professionnel[modifier | modifier le code]

Joueurs[modifier | modifier le code]

Entraineurs[modifier | modifier le code]