Historis odius

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Historis odius, est une espèce de lépidoptère de la famille des Nymphalidae, de la sous-famille des Nymphalinae, et du genre Historis. C'est l'espèce type pour le genre.

Dénomination[modifier | modifier le code]

Historis odius a été décrit par l'entomologiste danois Johan Christian Fabricius en 1775 sous le nome de Papilio odius[1].

Noms vernaculaires[modifier | modifier le code]

Il se nomme Orion ou Stinky Leafwing en anglais, Nymphale du Bois Canon en français, Nenfal Bwa kanon ou Nenfal Bwa twompet en créole[2],[3].

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

  • Historis odius odius
Synonymie pour cette sous-espèce
Papilio orion (Fabricius, 1775)[4]
Aganisthos orion (Godman & Salvin, 1884)[5]
Synonymie pour cette sous-espèce
Papilio danaë (Cramer, 1775)[6]
  • Historis odius orion (fabricius, 1775), présent du sud des États-Unis à l'Argentine et à la Guadeloupe et la Martinique[7]

Description[modifier | modifier le code]

L'imago est un très grand papillon d'une envergure de 90 mm à 110 mm, qui présente un dessus de couleur orange cuivré à très large bordure marron foncé[8].

Le revers est plus terne marqué de zébrures jaune orangé et marron roux.

Chenille[modifier | modifier le code]

Les chenilles ont un corps marron rouge annelé de jaune orné d'épines jaunes et une tête rouge avec deux cornes noires[8],[2].

Biologie[modifier | modifier le code]

L'imago est très attiré par les déchets organiques[9].

Plantes hôtes[modifier | modifier le code]

La chenille d'Historis odius se nourrit de plantes du genre Cecropia (particulièrement Cecropia peltata et Cecropia schreberianaaux, le Bois Canon Antilles) qui regroupe des arbres dioïques de la famille des Cecropiaceae, ou des Urticaceae selon la classification phylogénétique[10].

Écologie et distribution[modifier | modifier le code]

Historis odius a été signalé au Texas. Il est présent au Mexique, en Amérique centrale, en Amérique du Sud, au Surinam et jusqu'en Argentine, en Équateur, en Bolivie et au Pérou, et dans toutes les Grandes Antilles dont Guadeloupe et Martinique[8].

Biotope[modifier | modifier le code]

Il réside en forêt[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fabricius, 1775; Syst. Ent.: 457,
  2. a et b faune et flore des Antilles
  3. neotropical butterflies
  4. Fabricius, 1775; Syst. Ent.: 485
  5. Godman & Salvin, [1884], Biol. centr.-amer., Lep. Rhop. 1: 324
  6. Cramer, [1775]; Uitl. Kapellen 1 (1-7): pl. 84, f. A, B
  7. fiche de Historis odius sur le site de l'INRA
  8. a b c et d Historis odius sur learn about butterflies
  9. Parc de Sanguay
  10. funet

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :