Histoire de la Genèse (Wiligelmo)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L'histoire de la Genèse est un cycle de quatre bas-reliefs qui décore la façade de la cathédrale de Modène en Émilie-Romagne.

Considéré comme un chef d'œuvre de l'art roman, son auteur est Wiligelmo qui le sculpte vers 1099.

Véritable « bible de pierre », ces sculptures avaient, sans doute, pour but d'offrir aux nombreux analphabètes les bribes d'une instruction religieuse.

Disposition[modifier | modifier le code]

À l'époque de Wiligelmo, les bas-reliefs, appelés aussi frises, étaient placés très probablement sur les côtés du portail central. Deux furent déplacés avec l'ouverture des portails latéraux, les deux autres sont encore à l'emplacement originel.

Les frises[modifier | modifier le code]

Création de l'homme, de la femme et du péché originel.
Caïn et Abel.
Meurtre de Caïn et l'arche de Noé.

Les frises sont représentées avec un fond de motifs d'arcature quelquefois soutenus par des colonnettes qui rappellent la face des sarcophages paléochrétiens. Elles se lisent de gauche à droite.

  • Création de l'homme, de la femme et du péché originel.
    • Dieu apparaît à gauche entouré par une mandorle et soutenu par des anges, avec un livre en main.
    • Dieu crée Adam, qui s'endort.
    • Ève sort de la côte d'Adam la main tendue vers son créateur.
    • Adam et Ève, se couvrant avec la feuille de figue, s'approchent de l'arbre autour duquel se trouve le serpent, qui offre à Ève le fruit défendu.
  • Chassés du paradis terrestre
    • Dieu réprimande Adam et Ève, qui expriment leur honte se portant la main au visage.
    • Adam et Ève sont chassés par un ange avec une épée dégainée.
    • Adam et Ève réapparaissent fatigués par les travaux des champs auxquels ils sont contraints.
  • Sacrifice de Caïn et d'Abel, meurtre d'Abel et malédiction divine.
    • Caïn offre les présents à l'autel du Seigneur, qui regarde seulement Abel.
    • Caïn tue Abel avec un énorme bâton.
    • Caïn est réprimandé par Dieu qui soulève la main dans un geste de condamnation et de malédiction.
  • Meurtre de Caïn, le Déluge et l'arche de Noé.
    • Lamech tue Caïn avec le tir d'une flèche à la gorge.
    • Au centre de la frise est représenté l'arche de Noé.
    • Noé descend à terre avec les enfants après la fin du déluge.

Style[modifier | modifier le code]

Interprétation iconographique[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]