Hermann Schlichting

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Hermann Schlichting (22 septembre 1907 – 15 juin 1982) est un ingénieur mécanicien des fluides.

Biographie[modifier | modifier le code]

Hermann Schlichting a étudié les mathématiques, la physique et la mécanique appliquée à l'Université de Iéna, à l'Université de Vienne et à l'Université de Göttingen où il obtient en 1930 son PhD. Il obtient la même année son habilitation pour l'enseignement supérieur.

Il a travaillé de 1931 à 1935 avec Ludwig Prandtl qui a influencé sa carrière. De 1931 à 1935 il travaille à l'Université technique Carolo-Wilhelmina de Brunswick à Göttingen dans les problèmes d'aérodynamique, en particulier sur les effets liés à la viscosité.

En 1935, il va chez Dornier à Friedrichshafen où il participe à la construction de la soufflerie du constructeur d'avions.

En 1937, il a rejoint l'Université technique Carolo-Wilhelmina de Brunswick où il devient professeur en 1938. La même année il participe à la création de l'Institut d'aérodynamique à l'aéroport de Brunswick-Waggum.

Il devient professeur émérite le 30 septembre 1975.

Il est essentiellement connu pour ses travaux sur la stabilité de la couche limite : ondes de Tollmien-Schlichting.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

References[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]