Herbert Matthews

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Herbert Matthews
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 77 ans)
AdélaïdeVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Herbert Lionel MatthewsVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Conflit
Distinction
Prix Maria Moors Cabot (en) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Herbert Lionel Matthews (1900 - 1977) est un journaliste américain, reporter et éditorialiste au New York Times.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il devint célèbre en 1956 en révélant que Fidel Castro était toujours vivant et se cachait dans les montagnes de la Sierra Maestra alors que Batista avait rendu sa mort publique après le débarquement des révolutionnaires communistes sur les côtes cubaines.

Diplômé de l'université Columbia, il fut envoyé spécial en Europe pour suivre la Guerre civile espagnole. Ses nombreuses enquêtes sur Cuba lui valurent les reproches de ses confrères pour sympathie communiste mais consacrèrent sa carrière : son entretien avec Castro fut négocié par Ruby Hart Phillips (en) alors ambassadeur à la Havane.

Liens externes[modifier | modifier le code]