Henry Lawson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lawson.

Henry Lawson

Description de cette image, également commentée ci-après

Henry Lawson en 1902

Activités Poète, écrivain
Naissance
Grenfell Goldfields, Nouvelle-Galles du Sud, Drapeau de l'Australie Australie
Décès (à 55 ans)
Sydney, Drapeau de l'Australie Australie
Langue d'écriture Anglais australien

Œuvres principales

  • In the Days When the World Was Wide and Other Verses
  • Joe Wilson et ses copains (1901)
  • The Faces on the Street

Henry Lawson, poète et écrivain australien est souvent considéré comme le plus grand auteur de textes courts de l'histoire de l'Australie. Comme son contemporain Banjo Paterson, il était correspondant du magazine The Bulletin, et compte parmi les écrivains de fiction australiens les plus connus de la période coloniale.

Biographie[modifier | modifier le code]

Lawson est né à Grenfell dans la région des mines d’or de la Nouvelle-Galles-du-Sud. Sa mère était suffragette, propriétaire et rédactrice du journal The Dawn. Son père était un mineur norvégien. Lawson a étudié à Eurunderee, Mudgee et Sydney. En 1896, il a épousé Bertha Bredt Junior, fille de la socialiste Bertha Bredt. Ils ont eu deux enfants, Jim et Bertha. Son premier poème publié, A Song of the Republic, parut dans The Bulletin en 1897. Selon Lawson, l’Australien est laconique, égalitaire et humaniste. Contrairement à Banjo Paterson, Lawson ne nourrit aucune illusion romantique sur l’idéal pastoral en Australie et a écrit au sujet des dures réalités de la vie dans le bush australien. En outre, il est l'auteur de poèmes sur la société urbaine, comme Faces on the Street.

Sa mort d'hémorragie cérébrale en 1922 a donné lieu à des obsèques nationales. Son effigie a figuré sur le billet de dix dollars australien de 1966 à 1994.

Liste des œuvres[modifier | modifier le code]

Short Stories in Prose and Verse, 1894.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  • Wikipédia anglophone

Sur les autres projets Wikimedia :