Henri Fehr

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Henri Fehr
Wolff Archibald Straszewicz Fehr Zurich1932.tif
De gauche à droite, au fond : Julius Wolff, Raymond Clare Archibald, à l'avant: Stefan Straszewicz, Henri Fehr, au congrès international des mathématiciens, 1932.
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour

Henri Fehr, né le à Zurich et mort le à Genève, est un mathématicien suisse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Henri Fehr étudie à l'université de Genève, à l'École polytechnique fédérale de Zurich et à la Sorbonne, où il obtint une licence en mathématiques (1892). Il est ensuite privat-docent (1895) et docteur en mathématiques (1899) à l'université de Genève, professeur de mathématiques à l'école professionnelle et au collège de Genève (1895-1900). Il est nommé professeur ordinaire d'algèbre et de géométrie supérieures à l'université de Genève (1900-1945) où il exerce la responsabilité de recteur en 1930-1932[1].

Henri Fehr était conférencier invité au congrès international des mathématiciens en 1904 à Heidelberg,[2] en 1908 à Rome, en 1912 à Cambridge[3], en 1924 à Toronto[4] et en 1932 à Zurich.

Actions[modifier | modifier le code]

Henri Fehr est le fondateur de la Fondation pour l'avancement des mathématiques, des revues L'Enseignement mathématique (avec Charles-Ange Laisant)[5] dont il est aussi éditeur (1899-1954) et Commentarii mathematici Helvetici. Il est secrétaire général de la Commission internationale de l'enseignement mathématique (1908-1952), membre fondateur et président de la Société mathématique suisse, vice-président de l'Union mathématique internationale (1924-1932)[1]. Pendant vingt ans, il contribue, en tant que membre de la Commission Euler, à la publication des œuvres complètes de Leonard Euler[6].

L'activité principale de Fehr était tournée vers la réorganisation de l'enseignement mathématique. Il s'inspirant du modèle allemand de Felix Klein ; il introduisit la notion de fonction, puis celle de groupe dans l'enseignement mathématique des écoles secondaires de Suisse[1].

Publications[modifier | modifier le code]

  • Elementare Mathematik. Allgemeine Übersicht über die verschiedenen Gebiete nebst kurzen Notizen über die historische Entwicklung der Mathematik, Genève 1902
  • (de) Mathematischer Unterricht in der Schweiz, Geneva, A. Kündig,
  • L'enseignement mathématique en Suisse ; rapport publié sous la direction de H. Fehr, Bâle et Genève, Georg & Cie 1912
  • « Sur l'emploi de la multiplication extérieure en Algèbre », Nouvelles Annales de Mathématiques, 14, 1895, 74–79.
  • « L'extension de la notion de nombre dans leur développement logique et historique », L'Enseignement mathématique, 4, 1902, 16–27
  • « Der Funktionsbegriff im mathematischen Unterricht der Mittelschule », L'Enseignement Mathématique, 7, 1905, 177–187
  • Application de la méthode vectorielle de Grassman à la géométrie infinitésmale, Paris, G. Carré & C. Naud, [7] 2e édition 1907.
  • avec Théodore Flournoy et Édouard Claparède: Enquête sur on la methode de travail des mathématiciens, Paris, Gauthier-Villars, (lire en ligne)[8]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Henri Fehr sur le Dictionnaire historique de la Suisse
  2. Fehr, Henri. L'enquête de „L'Enseignement Mathématique“ sur la méthode de travail des mathématiciens. Proceedings of the ICM, 1908
  3. Fehr, Henri. La Commission Internationale de L'Enseignement Mathématique de 1908 à 1912. Proceedings of the ICM, 1912 v. 2
  4. Fehr, Henri, In: Proceedings of the International Congress of Mathematicians in Toronto, August 11–16. 1924, vol. vol. 2, « L'Université et la préparation des professeurs de mathématiques », p. 987.
  5. Ziwet, Alexander, « Review of the first issue of L'Enseignement mathématique », Bull. Amer. Math. Soc., vol. 5, no 5,‎ , p. 264–265 (DOI 10.1090/s0002-9904-1899-00610-4, lire en ligne)
  6. Biographie scientifique de Henri Fehr sur le site de l'Commission internationale de l'enseignement mathématique.
  7. Wilson, E. B., « Review: Application de la Méthode Vectorielle de Grassman à la Géométrie Infinitésmale, by Henri Fehr », Bull. Amer. Math. Soc., vol. 7, no 5,‎ , p. 231–233 (DOI 10.1090/s0002-9904-1901-00790-2, lire en ligne)
  8. Archibald, R. C., « Review of L'enquête de "L'Enseignement Mathématique" sur la méthode de travail des mathématiciens by Fehr, Flournoy & Claparède and 2 publications on H. Poincaré by Ernest Lebon », Bull. Amer. Math. Soc., vol. 22, no 3,‎ , p. 125–136 (DOI 10.1090/s0002-9904-1915-02738-2, lire en ligne)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

« Henri Fehr 1870-1954. Sa vie et son oeuvre », L'Enseignement Mathématique, IIe Série, tome I, 5-14.

Liens externes[modifier | modifier le code]