Georges de Rham

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Georges de Rham
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 87 ans)
LausanneVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Lieux de travail
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Domaine
Membre de
Directeur de thèse
Distinctions
Prix de la Ville de Lausanne (d)
Prix Marcel Benoist ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Georges de Rham, né le à Roche et mort le à Lausanne, est un mathématicien et alpiniste suisse connu pour ses contributions à la topologie différentielle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a fait ses études à l'université de Lausanne, puis son doctorat à l'université de Paris. Il est devenu enseignant à l'université de Lausanne en 1931 et y est resté professeur jusqu'à sa retraite en 1971. Il a aussi occupé en parallèle un poste à l'université de Genève.

En 1931, il a démontré le théorème de de Rham, qui montre que les groupes de cohomologie de de Rham sont des invariants topologiques.

L'influence de de Rham a été particulièrement forte lors du développement de la théorie de Hodge et de la théorie des faisceaux.

De Rham a aussi travaillé sur la torsion de Reidemeister (en) des variétés lisses.

Georges de Rham fut aussi un alpiniste renommé. Il a ouvert plusieurs voies difficiles, dont certaines dans les alpes valaisannes (arête sud du Stockhorn de Baltschieder[1]…) et vaudoises (Argentine[2], Pacheu…).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]