Henri Dervin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Henri Dervin
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Henri Dervin[1] (né en 1903 et mort en 1966) est un architecte naval concepteur de nombreux plans dans différents domaines, y compris la plaisance, pour laquelle il dessina entre autres le Kurun de Jacques-Yves Le Toumelin et la Sereine pour l'école de voile Les Glénans.

Biographie[modifier | modifier le code]

Henri Dervin commence à dessiner des yachts dès 1923 [2] Après la Seconde guerre mondiale, la marine Nationale et les administrations d'état l'agréent comme architecte conseil. Il est également expert auprès des tribunaux.

Il publie dans la revue Le Yacht à partir de 1926.Il a été le promoteur de plans standard vendus en librairie et destinés aux constructeurs amateurs.

Il est l'un des fondateurs de la "Société des Architectes navals"[3]

Il possédait une villa à Carantec où il séjournait une partie de l'année. Son bureau d'étude se situait à Pavillon sous bois et il résidait dans cette même ville au 22 allée Jean-Jacques Rousseau [4].

Il décède le 26 août 1966 à Pavillon sous Bois et y est enterré le 30 août.

Le musée national de la Marine possède 599 commandes exécutées par Dervin dont 75 sont destinées à la plaisance, 15 des navires de service et 10 à la pêche ; ces travaux couvrent une période allant de 1922 à 1966.

Réalisations[modifier | modifier le code]

- Kurun cotre de Jean-Yves le Toumelin. Tour du monde en solitaire 1949-1952 du Croisic au Croisic par Panama.

"Quand je décidais la construction de mon nouveau bateau, je m'étais fait une idée précise de ses formes (...). Il me fallait consulter un homme de l'art qui fut en même temps un homme de mer. Je le trouvais en la personne de Dervin (...) Le Kurun dut s'élaborer péniblement, patiemment, morceau par morceau. Tout manquait au début (...) le 9 janvier 1946, on se mit au travail. C'était au chantier Leroux au Croisic" [5]

"Le 1er mai (1946) à Pavillon sous Bois, Dervin m'en remit les plans (...) Ainsi donc mon bateau n'était plus un vague idéal : il était conçu, précisé, jusque dans les plus petits détails[6].

- Les 4 vents cotre marconi de grande croisière. Construit par Marcel Bardiaux de 1943 à 1949. Marcel Bardiaux canoéiste, partit du Havre en mars 1950. 1951 il effectue Dakar-Rio de Janeiro, et en 1952 le tour du Cap Horn. Son tour du monde s'achève en 1956.

"Dès la fin de l'année 1943, en dépits des rationnements de l'Occupation, il commence la construction du bateau de ses rêves (...). Il jette son dévolu sur le plan d'un cotre de 9 mètres dessiné par henri Dervin mais il y apporta tant de modifications que l'architecte naval n'y reconnaîtra pas son enfant"[7].

- La Sereine cotre marconi, construit par Jean Laurent et Maurice Derrien en 1949-50 et lancé en août 1951 à Pont-Aven.

- Jess cotre bermudien dessiné en 1938[8].

- Kraken II yacht mixte dessiné en 1947.

- Gwalarn sloop construit en 1933 [9]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Kraken II - L'architecte, sur kraken-2.com (consulté le 25 mai 2015).
  2. [Brunner, Jean-Michel "Dervin un architecte constructeur au service de la pêche" in Neptunia no 245 -mars 2007].
  3. [Le Yacht, 17 janvier 1948].
  4. [Le Yacht, 25 décembre 1948].
  5. [Neptunia, 2e trim 1952].
  6. [Kurun autour du monde, p. 25-32].
  7. [Chasse-Marée, no 94].
  8. [1], (consulté le 25 juin 2015).
  9. [2] (consulté le 25 juin 2015).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean-Yves Le Toumelin, « Kurun autour du monde 1949-1952  », Paris, Flammarion,

Liens externes[modifier | modifier le code]