Harry Day

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Harry Day

Pas d'image ? Cliquez ici

Fiche d'identité
Nom complet Henry Thomas Day
Naissance septembre 1863
à Newport (Pays de Galles)
Décès
à Newport (Pays de Galles)
Poste avant
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a
1888-1894
 ????-????
Newport RFC
Cardiff RFC
149 (25)[1]
 ? (?)
Carrière en équipe nationale
PériodeÉquipeM (Pts)b
1892-1894Drapeau : Pays de Galles Galles5 (0)

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.

Henry Thomas « Harry » Day, né en septembre 1863 à Newport, et mort le dans la même ville, est un joueur de rugby à XV international gallois. Il évolue au poste d'avant tant en sélection nationale qu'avec le club de Newport RFC. Harry Day dispute cinq matchs avec l'équipe du pays de Galles. Il participe au premier tournoi britannique remporté par le pays de Galles en obtenant une triple couronne.

Il est charpentier de métier[2].

Parcours rugbystique[modifier | modifier le code]

Harry Day évolue avec le club de Newport. Day est un avant costaud[1], qui apporte de la puissance au pack d'avants [3]. Cette force est nécessaire pour son premier match d'envergure quand le , l'équipe de Newport affronte les Māori, sans pouvoir compter sur la présence d'Arthur Gould. Les supporters de Newport ne sont pas très optimistes[4]. Les Māoris l'emportent et inscrivent trois essais à zéro.

Il honore sa première cape internationale quand il est retenu pour disputer le Tournoi britannique de rugby à XV 1892[5] avec le pays de Galles pour remplacer Thomas Graham lors de la dernière rencontre. Il est retenu pour disputer le tournoi britannique en 1893[5] pour le match d'ouverture face à l'équipe d'Angleterre. Il joue le deuxième match du tournoi 1893. Il est remplacé par David Samuel pour le dernier match contre l'Irlande; les joueurs du XV du chardon remportent pour la première fois le championnat, tout en réussissant également la triple couronne[6].

Day n'est pas retenu pour le premier match du championnat suivant, le tournoi britannique 1894[5], qui débute pour les champions en titre par une lourde défaite 24-3 contre l'équipe d'Angleterre[7]. Arthur Boucher déclare forfait pour le match contre l'Écosse[7] et Harry Day est rappelé, il joue les deux dernières rencontres du tournoi. Lors de la rencontre disputée contre les Écossais et remportée 7-0[8], huit joueurs de l'équipe de Newport sont alignés.

Statistiques[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Harry Day dispute six saisons avec le Newport RFC au cours desquelles il joue 149 rencontres et marque 35 points[1]. Les rencontres disputées avec Cardiff ne sont pas connues.

Détails des matchs de Harry Day avec Newport[1],[9].
Saison Matchs Pts Essais
1888-1889 29 4 3
1889-1890 35 7 4
1890-1891 23 2 1
1891-1892 22 6 2
1892-1893 16 0 0
1893-1894 24 6 2
Total 149 25 12

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Harry Day dispute cinq matchs avec l'équipe du pays de Galles. Il participe à trois tournois britanniques dont notamment le premier tournoi remporté par le pays de Galles en obtenant une triple couronne en 1893.

Détails des matchs de Harry Day en équipe du pays de Galles[5].
Année Compétition Matchs Points Essais
1892 Tournoi britannique 1 - -
1893 Tournoi britannique 2 - -
1894 Tournoi britannique 2 - -
Total 5 - -

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Harry Day (rugby player) » (voir la liste des auteurs).
  1. a b c et d (en) « Personnel Profile - Harry Day », sur www.blackandambers.co.uk, Newport RFC (consulté le 15 octobre 2010)
  2. Griffiths 1987, p. 4-6
  3. Smith et Williams 1980, p. 72
  4. Billot 1972, p. 20
  5. a b c et d (en) « Harry Day », sur www.scrum.com (consulté le 15 octobre 2010)
  6. La triple couronne est un titre honorifique disputé par les équipes nationales d'Angleterre, d'Écosse, du pays de Galles et d'Irlande dans le cadre du Tournoi. Si l'une de ces équipes arrive à remporter tous ses matchs contre les trois autres, ce qui n'arrive pas nécessairement, elle remporte la Triple Couronne.
  7. a et b Griffiths 1987, p. 4 à 7
  8. (en) « Home Nations - Newport, 3 February 1894 - Wales 7 - 0 Scotland », sur www.scrum.com (consulté le 15 octobre 2010)
  9. En 1888, la fédération anglaise attribue 2 points au but et 1 point à l'essai, mais l'International Board préfère accorder 2 points pour un essai et 5 points pour un but faisant suite à l'essai (c'est-à-dire un essai transformé = 2+3), 3 points pour un but de pénalité (nouvellement créé), et 2 points pour un essai simple (non transformé), pour les rencontres internationales. En 1894, le Board inverse les valeurs de l'essai (3 points) et de la transformation (2 points), en vigueur depuis un an en Angleterre et au pays de Galles. Voir aussi Décompte des points au rugby à XV.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : source utilisée pour la rédaction de l’article

  • (en) John Billot, All Blacks in Wales, Ferndale, Ron Jones Publications, , relié Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • (en) John Griffiths, The Phoenix Book of International Rugby Records, Londres, Phoenix House, , 640 p., relié (ISBN 978-1-9075-5406-3) Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • (en) David Smith et Gareth Williams, Fields of Praise : the official history of the Welsh Rugby Union, 1881-1981, Cardiff, University of Wales Press, , 550 p., relié (ISBN 978-0-7083-0766-3) Document utilisé pour la rédaction de l’article

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Ressource relative au sportVoir et modifier les données sur Wikidata :