Harnais (attelage)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le harnais est l'équipement qui permet de lier un équidé à un dispositif à tracter.

Des harnais peuvent être conçus à l'aide de cordes, mais ils sont généralement composés principalement de pièces de cuir, éventuellement, remplacées ou renforcées par des pièces d'origine synthétique.

Éléments du harnais[modifier | modifier le code]

Sellerie d'une école d'attelage

La bride[modifier | modifier le code]

La bride est l'ensemble permettant de supporter le mors, c'est l'élément dédié à la direction de l'attelage. Elle comporte des œillères qui ont pour but d'éviter à l'équidé de prendre peur lors de mouvements de passagers et/ou de se laisser distraire par ce qui se passe autour de lui. L'objectif premier des œillères étant de protéger les yeux de l'équidé d'un éventuel coup de fouet.[réf. nécessaire]

La bricole et le collier[modifier | modifier le code]

  • Bricole : large courroie passant devant le thorax de l'équidé, permettant la traction de charges légères telles qu'une carriole.

Elle peut être dissociée des traits. Les travaux lourds, comme la traction d'un tombereau ou d'une charrue nécessitait un dispositif appelé collier. L'utilisation d'une bricole nécessite un palonnier sur l'élément tracté, cela empêche la bricole de frotter sur le thorax de l'équidé et par conséquent de le blesser.

  • Collier : pièce pouvant être composée de bois, cuir et métal permettant la traction de charges lourdes en répartissant au mieux les forces sur le poitrail de l'animal.
Article détaillé : Collier d'épaule.

Il entoure l'encolure de l'équidé et repose principalement lors de la traction contre les épaules.

Le collier de travail est généralement composé d'une platine de bois/métal articulée en son sommet et d'un verrou dans sa partie inférieure. Ceci permet d'enfiler le collier par dessus l'encolure et non par la tête de l'équidé. Cette platine comporte un rembourrage épais généralement composé de crin enfermé dans une gaine de cuir sur la partie arrière du collier.

Le collier léger a pour principale différence avec le collier de travail d'être utilisé pour l'attelage de carrioles légères ou d'apparat. Certains ne comportent pas d'articulation et doivent donc être enfilés par la tête du cheval.

Les traits[modifier | modifier le code]

Un trait est une courroie ou un cordage reliant le collier ou la bricole à l'appareil tracté. Chaque collier ou bricole nécessite l'utilisation de deux traits, c'est pourquoi le mot est le plus souvent employé au pluriel.

L'avaloire[modifier | modifier le code]

L'avaloire est une courroie de cuir permettant la retenue de l'élément tracté : elle intervient pour le freinage en descente ou le reculé.

Elle est reliée par les courroies de reculement soit aux brancards dans le cas d'un attelage en brancards, soit à la bricole ou au collier dans le cas d'un attelage en timon, dans ce cas, la bricole ou le collier est relié au timon par une sangle ou une chaînette.

La sellette[modifier | modifier le code]

La sellette permet de maintenir l'avaloire en toute circonstance par le biais de sa liaison avec la croupière. Elle est maintenue sur le dos de l'équidé par la sous-ventrière.

Dans le cas d'un attelage en brancards, la sellette permet de maintenir en bonne position les brancards par le biais des bracelets.

La sellette est appelée mantelet dans le cadre d'un attelage à deux.

Les guides[modifier | modifier le code]

Seul lien direct entre le meneur et le ou les équidés, ce sont de longues courroies de cuir terminées par des boucles métalliques. Elles sont reliées aux branches du mors de bride. Dans le cas d'un attelage en paire et en paires multiples, les guides peuvent être bifides. Cela apporte de la facilité au meneur qui n'a plus dans chaque main que la moitié du nombre de guides simples. En contrepartie, ces guides ne permettent pas de diriger chaque cheval de manière individuelle, et il est plus délicat de les ajuster.

Notes et références[modifier | modifier le code]


Articles connexes[modifier | modifier le code]