Harbourg (Souabe)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Harbourg (Souabe)
Harburg (Schwaben)
Harbourg (Souabe)
Blason de Harbourg (Souabe)
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Drapeau de Bavière Bavière
District
(Regierungsbezirk)
Souabe
Arrondissement
(Landkreis)
Danube-Ries
Bourgmestre
(Bürgermeister)
Christoph Schmidt
Partis au pouvoir Unabhänige für Harburg
Code postal 86655
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
09 7 79 155
Indicatif téléphonique (0)9080
Immatriculation DON
Démographie
Population 5 535 hab. ()
Densité 76 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 46′ 00″ nord, 10° 40′ 00″ est
Altitude 413 m
Superficie 7 317 ha = 73,17 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Bavière
Voir sur la carte topographique de la Bavière
City locator 14.svg
Harbourg (Souabe)
Géolocalisation sur la carte : Allemagne
Voir sur la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Harbourg (Souabe)
Liens
Site web www.stadt-harburg-schwaben.de

Harbourg (Souabe) (Harburg (Schwaben)) est une petite ville d'Allemagne, en Bavière, sur la Route romantique. Elle se situe dans la vallée de la rivière Wörnitz entre la Souabe et le Jura franconien. La partie ancienne de la ville entre la Wörnitz et la colline de château est un labyrinthe de petites ruelles de maisons à colombage et de maisons à pignon baroque.

Le cimetière juif est un autre point d'intérêt de la ville.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Harburg est formé de deux racines Har et Burg. On trouve dans les textes anciens d'autres orthographes : Harburc, Horeburch und Horburc. En haut allemand, horo désigne un marécage. Harbourg signifie donc le « château au-dessus du marécage ».

Jumelage[modifier | modifier le code]

Le château[modifier | modifier le code]

Franz Paul Guillery (1863–1933) : Harburg an der Wörnitz

Dominant la ville est le puissant Harburg, un des châteaux les mieux préservés d'Allemagne. Il est mentionné pour la première fois en 1150, comme possession de la Maison de Hohenstaufen, une des familles les plus puissantes de la partie rhénane du Saint Empire romain germanique. On l'a construit pour protéger la route commerciale entre Augsbourg et Nuremberg. En 1295 il passe aux mains des comtes d'Oettingen. Depuis 1731, il est la propriété des comtes d'Oettingen-Wallerstein.

Michael Jackson a appelé Harburg le « château de mes rêves ». Il a essayé (sans succès) de l'acheter.

Le château était protégé par de hauts remparts avec des chemins de ronde et un double système de portes. Sur la porte intérieure, on peut encore voir la herse en bois munies de pointes de fer. Autour de la cour intérieure se regroupent l'auberge, la grande salle avec la salle des fêtes, le bâtiment princier, la chapelle et le donjon du XIIIe siècle (appelé Hungerturm).