Hôpital Santa Maria Nuova

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Hôpital Santa Maria Nuova
Image illustrative de l’article Hôpital Santa Maria Nuova
Présentation
Nom local Ospedale di Santa Maria Nuova
Début de la construction XIIIe siècle
Fin des travaux XIIIe siècle
Site web www.asf.toscana.itVoir et modifier les données sur Wikidata
Géographie
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Toscane
Ville Florence
Coordonnées 43° 46′ 24,27″ nord, 11° 15′ 35,62″ est
Géolocalisation sur la carte : Toscane
(Voir situation sur carte : Toscane)
Hôpital Santa Maria Nuova
Géolocalisation sur la carte : Italie
(Voir situation sur carte : Italie)
Hôpital Santa Maria Nuova
Géolocalisation sur la carte : Florence
(Voir situation sur carte : Florence)
Hôpital Santa Maria Nuova

L'hôpital Santa Maria Nuova est le plus ancien hôpital encore actif à Florence. Situé dans le centre historique, son entrée principale donne sur la Piazza di Santa Maria Nuova, qui s'insère dans la via Bufalini et la via Sant'Egidio.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'hôpital a été fondé en 1288 par Folco Portinari[1], le père de Béatrice bien-aimée de Dante qui a persuadé « Monna Tessa », la matriarche de la famille, de le construire. Sa dépouille est enfouie sous la pierre tombale, toujours visible dans le « cloître des ossements » de l'hôpital.

Cette institution, qui est une des plus anciennes et importantes du bien-être florentin, est devenue au fil des siècles très riche et puissante, grâce aux nombreux dons et legs. L'hôpital a aussi un riche héritage artistique en raison de la profusion de décorations réalisées au cours des siècles par certains des meilleurs artistes florentins.

Les besoins de l'hôpital n'ont pas permis la conservation in situ des œuvres artistiques et de nombreux chefs-d'œuvre ont été transférés dans des musées situés à proximité : Spedale degli Innocenti et Musée national San Marco.

L'hôpital, qui a été divisé en deux zones, « secteur femmes » et « secteur hommes », peut accueillir environ deux cents patients.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Dans les salles de l'administration (salle de la Présidence et salon de Martin V), dont l'accès se fait par le grand escalier de l'ancien cloître des os, sont conservées des fresques détachées et autres œuvres provenant de la façade de l'église Sant'Egidio, de l'hôpital et autres couvents :

Quelques-unes des œuvres transférées[modifier | modifier le code]

Internes de l'hôpital[modifier | modifier le code]

  • Alessandro Bicchierai (1734-1797), médecin du Grand-duc de Toscane Pierre-Léopold, auteur d'un traité sur les propriétés des eaux de Montecatini Terme

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Antonella Gozzoli et Catherine Frost, Ospedale di Santa Maria Nuova, Institute and Museum of the History of Science, (lire en ligne)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :