Hélène Sanguinetti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Hélène Sanguinetti
Hélène Sanguinetti IMG 1458 C (cropped).jpg
Hélène Sanguinetti
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (71 ans)
MarseilleVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité

Hélène Sanguinetti est une poétesse française né le 3 mars 1951 à Marseille. Elle a publié une dizaine de recueils.

Biographie[modifier | modifier le code]

Hélène Sanguinetti, d'origine corse (Castagniccia), est née à Marseille le 3 mars 1951. Elle écrit son premier poème à 12 ans[1].

Après des études supérieures de lettres à Aix-en-Provence, elle a été professeur de Lettres. Elle a été chargée de mission pour la poésie en Lorraine, puis s'est installée à Arles en 1990, où elle a enseigné[2],[3].

Plusieurs de ses recueils ont été traduits en anglais (États-Unis)[4] en particulier par Ann Cefola[5].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Poésie[modifier | modifier le code]

  • De la main gauche, exploratrice, Flammarion, 1999
  • D’ici, de ce berceau, Flammarion, 2003[6] (trad. Ann Cefola, Otis Books, USA, 2007)
  • Alparegho, Pareil-à-rien, L’Act Mem, 2005 (rééd. L’Amandier, 2015)[7]
  • Le Héros, Flammarion, 2008 (trad. Ann Cefola, Chax Press, USA, 2018)
  • (Une pie), Publie.net, 2009
  • Toi, tu ne vieillis plus, tu regardes la montagne, Publie.net, 2009
  • Et voici la chanson, L’Amandier, 2012 (rééd. Lurlure, 2021)
  • Domaine des englués, La Lettre volée, 2017[8]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Centre France, « Saint-jacques - Hélène Sanguinetti, poète au collège Baudelaire », sur www.lamontagne.fr, (consulté le )
  2. Mél, « Biographie », sur Maison des écrivains & de la littérature (consulté le )
  3. « Fiche de présentation » [Ed. Lurlure], sur Lurlure, (consulté le )
  4. « Hélène Sanguinetti pour "Alparegho, Pareil-à-rien" », sur France Culture, (consulté le )
  5. Ann Cefola, « Excerpts from And here's the song by Hélène Sanguinetti », Transference, vol. 5, no 1,‎ (ISSN 2325-5072 et 2325-5099, lire en ligne, consulté le )
  6. Monique Pétillon, « D'ICI, DE CE BERCEAU, d'Hélène Sanguinetti », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  7. Odile Mouze, « Hélène Sanguinetti : Alparegho, Pareil à rien », sur Cahier critique de poésie, (consulté le )
  8. Alain Freixe, « Poésie. Les bonds « en avant » d’Hélène Sanguinetti », sur L'Humanité, (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]