Gu Meisheng

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Gu Meisheng (1926 - 2003) fut un maître chinois de tai-chi-chuan.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est né à Shanghai en 1926. Il a étudié les sciences économiques[1]. Son professeur de littérature et philosophie, Yue Huan Zhi, deviendra son maître de tai-chi-chuan[2]. Ce dernier eut lui-même comme maître Tung Ying-chieh, disciple de Yang Chengfu[1].

Il a enseigné d'abord à Shanghai puis en France à partir de 1984. Pratiquant du taoïsme et du bouddhisme chan, il fut invité à la Sorbonne pour enseigner ces deux courants religieux. Par ailleurs il a donné une série de conférences sur le tai-chi-chuan au Collège de France[3].

Il fut responsable de l'enseignement du français à l'université de médecine de Shanghai[1].

Un de ses élèves fut Gregorio Manzur.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Gu Meisheng, Le chemin du souffle : pensée chinoise et Taiji quan, Culture et sciences chinoises, 2000

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c « Transmission et tradition - Taïchi Chuan à Dourdan ! », sur taichi-dourdan.jimdo.com (consulté le 16 septembre 2015)
  2. « Le Roi Dragon magazine: Le Roi Dragon N°3 - Monique Lemauff - Origine du Taiji Quan », sur www.leroidragon.fr (consulté le 16 septembre 2015)
  3. Gregorio Manzur, L'Art du combat avec son ombre : l'esprit du Chigong et du Tai-chi, préface de Catherine Despeux, Paris, Albin Michel, 2012