Groupe de NGC 691

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Groupe de NGC 691
Image illustrative de l’article Groupe de NGC 691
Le groupe de galaxies de NGC 691
Données d’observation
(Époque J2000.0)
Constellation Bélier
Ascension droite (α) 01h 50m 41,7s[1]
Déclinaison (δ) 21° 45′ 36″
Distance environ 40,1 Mpc (∼131 millions d'a.l.)

Localisation dans la constellation : Bélier

(Voir situation dans la constellation : Bélier)
Aries IAU.svg
Caractéristiques physiques
Type d'objet Groupe de galaxies
Liste des groupes de galaxies

Le groupe de NGC 691 comprend au moins 10 galaxies et sans doute une onzième situées dans la constellation du Bélier. La distance moyenne entre ce groupe et la Voie lactée est d'environ 40,1 Mpc (∼131 millions d'a.l.).

Sept galaxies de ce groupe inscrites dans l'article d'Abraham Mahtessian[2] paru en 1998 et dans l'article d'A.M. Garcia[3] paru en 1993 sont IC 163, NGC 678, NGC 680, NGC 691, NGC 694, IC 167 et NGC 697 (=NGC 674). À ces sept galaxies, s'ajoutent 3 autres petites galaxies inscrites dans la l'article d'A.M. Garcia, soit UGC 1287, UGC 1294 et UGC 1490. La galaxie IC 1730 pourrait s'ajouter à ce groupe, car elle est dans la même région du ciel et à une distance comparable. La galaxie la plus brillante du groupe est NGC 691 et la plus grosse est NGC 678.

La galaxie la plus brillante du groupe est NGC 691 et la plus grosse est NGC 678.

Membres[modifier | modifier le code]

Le tableau ci-dessous liste les 10 galaxies qui sont indiquées dans l'article d'Abraham Mahtessian paru en 1998[2]. La dernière galaxie, IC 1730, n'est pas inscrite dans l'article d'Abraham Mahtessian ou d'A.M Garcia, mais elle fait sans doute partie de ce groupe.

Membres du groupe de NGC 691
Nom Classification Type α (J2000.0) δ (J2000.0) Vitesse radiale (km/s) Magnitude apparente Distance (Mpc)[4]
NGC 691[5] SA(rs)bc Spirale 01h 50m 41.7s 21° 45′ 36″ 2665 ± 4 11,5[6] 36,5 ± 2,5
IC 163[7] SBdm Spirale barrée magellanique 01h 49m 15.0s 20° 42′ 41″ 2749 ± 1 13,1[8] 38,4 ± 2,6
NGC 678[9] SB(s)b? Spirale barrée 01h 49m 24.8s 21° 59′ 50″ 2835 ± 4 12,5[10] 38,8 ± 2,7
NGC 680[11] E+ pec: Elliptique 01h 49m 47.3s 21° 58′ 15″ 2928 ± 5 11,9[12] 40,1 ± 2,8
NGC 694[13] Sc? pec Spirale 01h 50m 58.5s 21° 59′ 51″ 2950 ± 4 13,3[14] 40,4 ± 2,8
IC 167[15] SAB(s)c Spirale intermédiaire 01h 51m 08.5s 21° 54′ 46″ 2931 ± 2 12,9[16] 40,2 ± 2,8
NGC 674[17] SAB(r)c? Spirale intermédiaire 01h 51m 17.6s 22° 21′ 29″ 3090 ± 2 10,0[18] 42,3 ± 2,9
UGC 1287 Im Irrégulière magellanique 01h 49m 44.0s 22° 22′ 28″ 2965 ± 5 18 41,4 ± 2,9
UGC 1294 Im? Irrégulière magellanique 01h 50m 13.3s 23° 09′ 31″ 2856 ± 6 18 39,9 ± 2,8
UGC 1490 S? Spirale 00h 00m 32.2s 21° 17′ 15″ 3079 ± 5 14,6 43,0 ± 3,0
IC 1730[19] SO?? Lenticulaire 01h 49m 57.9s 22° 00′ 44″ 2959 ± 23 14,4[20] 40,5 ± 3,1

Le site DeepskyLog[21] permet de trouver aisément les constellations des galaxies mentionnées dans ce tableau ou si elles ne s'y trouvent pas, l'outil du site constellation[22] permet de le faire à l'aide des coordonnées de la galaxie. Sauf indication contraire, les données proviennent du site NASA/IPAC.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les coordonnées de NGC 691
  2. a et b Abraham Mahtessian, « Groups of galaxies. III. Some empirical characteristics », Astrophysics, vol. 41 #3,‎ , p. 308-321 (DOI 10.1007/BF03036100, lire en ligne).
  3. A.M. Garcia, « General study of group membership. II - Determination of nearby groups », Astronomy and Astrophysics Supplement Series, vol. 100 #1,‎ , p. 47-90 (Bibcode 1993A&AS..100...47G)
  4. Distance calculée à partir du décalage vers le rouge. On obtient la distance qui nous sépare d'une galaxie à l'aide de la loi de Hubble : v = Hod, où Ho est la constante de Hubble (70±5 (km/s)/Mpc) . L'incertitude relative Δd/d sur la distance est égale à la somme des incertitudes relatives de la vitesse et de Ho.
  5. (en) « NGC 253 sur NASA/IPAC » (consulté le 26 octobre 2018)
  6. (en) « Revised NGC and IC Catalog by Wolfgang Steinicke » (consulté le 24 mars 2016)
  7. (en) « NGC 163 sur NASA/IPAC » (consulté le 26 octobre 2018)
  8. (en) « Revised NGC and IC Catalog by Wolfgang Steinicke » (consulté le 20 octobre 2018)
  9. (en) « NGC 678 sur NASA/IPAC » (consulté le 26 octobre 2018)
  10. (en) « Revised NGC and IC Catalog by Wolfgang Steinicke » (consulté le 24 mars 2016)
  11. (en) « NGC 680 sur NASA/IPAC » (consulté le 26 octobre 2018)
  12. (en) « Revised NGC and IC Catalog by Wolfgang Steinicke » (consulté le 24 mars 2016)
  13. (en) « NGC 694 sur NASA/IPAC » (consulté le 26 octobre 2018)
  14. (en) « Revised NGC and IC Catalog by Wolfgang Steinicke » (consulté le 24 mars 2016)
  15. (en) « NGC 167 sur NASA/IPAC » (consulté le 26 octobre 2018)
  16. (en) « Revised NGC and IC Catalog by Wolfgang Steinicke » (consulté le 25 mars 2016)
  17. (en) « NGC 674 sur NASA/IPAC » (consulté le 26 octobre 2018)
  18. (en) « Revised NGC and IC Catalog by Wolfgang Steinicke » (consulté le 23 mars 2016)
  19. (en) « NGC 1730 sur NASA/IPAC » (consulté le 26 octobre 2018).
  20. (en) « Revised NGC and IC Catalog by Wolfgang Steinicke » (consulté le 25 mars 2016)
  21. « DeepskyLog ».
  22. « Finding the constellation which contains given sky coordinates », sur djm.cc.

Liens externes[modifier | modifier le code]