Griselda Gambaro

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Griselda Gambaro
Griselda Gambaro.jpg

Griselda Gambaro

Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Autres informations
Distinction

Griselda Gambaro, née le dans le quartier de Barracas (Buenos Aires), est une femme de lettres argentine.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Cette bibliographie ne liste que les traductions françaises :

Prix[modifier | modifier le code]

  • Prix de la National Endowment for the Arts[1]
  • Prix de la Emecé Publishers[1]
  • Prix de la Academia Argentina de Letras[2]

Sur Griselda Gambaro[modifier | modifier le code]

  • Stéphanie Urdician, Le Théâtre de Griselda Gambaro, édition Indigo, 2009.
  • Sylvie Suréda-Cagliani, Victimes et bourreaux dans le théâtre de Griselda Gambaro, Presses universitaires de Perpignan, 2011.
The haunted face of Emma in Griselda Gambaro`s 'The Camp', played by Angelique Rockas, Internationalist Theatre, London
  • (es) Susana Tarantuviez, La Narrativa de Griselda Gambaro. Una poética del desamparo, Universidad nacional de Cuyo, 2001.
  • (en) Dianne Marie Zandstra, Embodying Resistance. Griselda Gambaro and the Grotesque, Bucknell University Press, 2007.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Griselda Gambaro, premiere.fr, consulté le 7 août 2012.
  2. Profession mère de Griselda Gambaro, compagniemeninas.org, consulté le 7 août 2012.