Griottines

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la Haute-Saône
Cet article est une ébauche concernant la Haute-Saône.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Griottines de Fougerolles

Les griottines sont de petites cerises aigres, appelées griottes, macérées dans de l'eau-de-vie[1], produites à Fougerolles (Haute-Saône) par les Grandes distilleries Peureux.

Fabrication[modifier | modifier le code]

Elles ont produites avec la variété balkanique Oblachinska[2] produite en Serbie[3]. Cueillis sans queue, les fruits sont calibrés pour ne retenir que ceux d'un diamètre compris entre 14 et 20 mm. En 2009, 16 856 fûts ont été remplis durant la récolte[4]. Les fruits sont plongés dans les six heures suivant leur récolte dans des fûts de liqueurs venus de Fougerolles pour une première macération. De retour à Fougerolles, les fruits sont de nouveau triés pour ne retenir que ceux de 18 à 20 puis ils subissent un dénoyautage. Une machine capable d'orienter chaque griotte de telle sorte que le noyau soit expulsé par la cicatrice d'insertion du pédoncule permet de garder au fruit son aspect. Les fruits subissent alors plusieurs autres macérations avec des mélanges d’alcool neutre, de kirsch, de sucre et d’autres ingrédients (Cointreau, vinaigre…)[3] avant de pouvoir être conditionnés[5]. « Tout notre travail, c’est de conserver la signature organoleptique locale du fruit » explique le PDG Bernard Baud[3].

Utilisation[modifier | modifier le code]

Les Griottines peuvent se déguster telles quelles, ou entrer dans la préparation de nombreux plats locaux, aussi bien salés que sucrés.

François Lachaux, chef, meilleur ouvrier de France conçoit des recettes de terrines, gâteaux et autres pépites à base de griottines[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Floriane Ravard, Jean-Paul Labourdette, Dominique Auzias et Géraldine Besançon, Les meilleurs Produits du Terroir, Petit Futé, (ISBN 978-2-7469-2060-6, lire en ligne), p. 24–
  2. « Le verger », grandes-distilleries-peureux.fr (consulté le 10 octobre 2016)
  3. a, b, c et d jacky Durand, « Bernard Baud, la cerise sur le goulot », liberation.fr,‎ (consulté le 10 octobre 2016)
  4. « Le cueillette », grandes-distilleries-peureux.fr (consulté le 10 octobre 2016)
  5. « Une recette unique », grandes-distilleries-peureux.fr (consulté le 10 octobre 2016)

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :